Air Kalo

FILMOGRAPHIE AERIENNE

DOCUMENTAIRES : L


  

 

Voici une liste de films, téléfilms, émissions, documentaires AERONAUTIQUES

LISTE FILMS / TELEFILMS

LISTE DVD/VHS

LISTE SERIES

LISTE DOCUMENTAIRE : A à F

LISTE DOCUMENTAIRE : G à K

LISTE DOCUMENTAIRE : M à Z

 

 
-
 

 

 

LA CINQUIEME RENCONTRE

-

La 5ème Reportage
 

Sécurité aérienne

Diffusion : 2006 - ENR
 

            Le 17 juillet 1996, un boeing 747 de la TWA [747-200 N93119] explose en plein vol, au large de Long Island, faisant deux cent trente victimes. Ce documentaire retrace l'enquête qui a suivi le crash.

LA CONQUETE DU CIEL

-

? Série Docum.
 

1/6 :

- - -
 

2/6 :

- - -
 

3/6 :

- - -
 

4/6 :

- - -
 

5/6 :

- - -
 

6/6 :

- - -

L'AFFAIRE DU CRASH DE LOCKERBIE

de Allan Francovitch Histoire Reportage
 

            La Lybie a été accusée d'avoir perprétré un attentat entrainant le crash d'un avion américain, le 21/12/88, qui a fait 470 victimes. Après enquête et malgré les pressions du FBI, la version officielle est contestée et une autre avancée.

- ENR++

LA FOLLE HISTOIRE DES DIRIGEABLES

Planète Reportage
 

           Pendant plusieurs dizaines d'années, les dirigeables ont symbolisé la conquête de l'air. Ils étaient les hardis successeurs des montgolfières qui avaient permis les premières conquêtes aériennes.

- -

LA GRANDE COURSE AERIENNE DE L'ATLANTIQUE

-

Toute L'histoire Reportage
 

            En 1919, huit ans avant Charles Lindbergh, le premier avion effectua la traversée de l'océan Atlantique, piloté par Jack Alcock et Arthur Brown.

- -

LA LEGENDE DES BATEAUX VOLANTS

-

Planète Série Docum.
 

1/6 : Premiers pas

- - -
 

2/6 : Paquebots du ciel

- - ENR
 

3/6 : Patrouilles de guerre

- - ENR
 

4/6 : Les géants

- - ENR
 

5/6 : La fin d'un règne

- - ENR
 

6/6 : Les derniers hydravions

- - ENR

LA MAITRISE DU FEU

-

Planète Série Docum.
 

Dans le ciel

- - ENR

LA MINUTE DE VERITE

- National Géo. Série Docum.
 

Atterrissage forcé à Sioux City

- - ENR+
 

            Le 19 Juillet 1989, le vol 232 d'United Airlines [DC10 N1819U] vit son moteur arrière s'arrêter. L'avion tomba du ciel et heurta la piste de Sioux City, se transformant en une boule de feu. Sur les 285 passagers, 112 trouvèrent la mort.

 

Catastrophe aérienne

- 42 min ENR+
 

            Un boeing 737 British Midland [G-OBME, 08/01/89] décolle de Londres pour un vol de routine vers Belfast quand son moteur tombe en panne. L'avion finira par s'écraser sur une autoroute. Que s'est-il passé?

 

Collision mortelle

- 47 min ENR+
 

            La collision entre 2 Boeing sur l'aéroport de Ténérife en 1977, resteune des catastrophes les plus meurtrière de l'aviation civile.

 

Crash dans les Everglades

- - -
 

            le 11 mai 1996, le vol 592 de Valujet pour Atlanta décolle, avec un incendie à bord. Personne ne s'en étant rendu compte, 9 minutes plus tard, l'avion s'écrase dans les Everglades, tuant 110 passagers

 

Le crash du Concorde

- - -
 

            En juillet 2000, le mythique supersonique le Concorde s'écrase sur un hôtel dans le Val d'Oise. Pourtant désigné comme l'avion de ligne le plus sûr au monde, le bilan est lourd: 113 morts.

 

Le dernier vol TWA 800

- - -
 

            En juillet 1996, un boeing de la TWA explose en plein ciel, le FBI pense à un acte de guerre. Le crash avait tout d'un acte terroriste, faisant 230 victimes. Mais, les enquêteurs ne rapportent ni trace de bombes, ni de missiles.

LA MUSIQUE DU CIEL

-

Planète Reportage
 

            La patrouille acrobatique aérienne 'Breitling Jet team' est la seule patrouille professionnelle privée dans le monde à volet sur jet. Elle regroupe six pilotes exceptionnels qui mettent tout en ouvre pour offrir un spectacle grandiose au public. Speedy, Shériff, Charbon, Douky et Gaston, les 6 pilotes, forment une équipe de choc. Pendant 3 mois, la caméra de Grégory Le Moigne et de Christophe Marthoud a suivi ces aviateurs qui ont écrit, préparé, répété, au sol et dans les airs, leur spectacle aérien de l'été. 2 maitres mots: qualité et sécurité. Le spectacle doit être parfait touten étant sûr autant pour les spectateurs que pour les pilotes. Grâce à leur complicité et leur rigueur, ces hommes hors-du-commun effectuent des prouesses. Chaque figure est préparée au centimètre près pour arriver à un résultat qui approche de la perfection. Mais l'équipe ne serait pas complète sans les mécaniciens Tonio, Juju, Luc et Brice, qui nettoient, réparent et préparent les jets avant chaque vol. Ce documentaire nous offre le privilège d'entrer dans les coulisses de cette patrouille pour assister aux longues heures d'entraînement nécessaire à la mise au point de figures plus belles les unes que les autres, qui vont faire rêver petits et grands.

- ENR

LA PROIE DES FLAMMES

-

Encyclopedia Reportage
 

Le incendies d'avion

- - -
 

            Lorsqu'un avion atterit sur une piste à plus de 200 km/h avec à son bord des dizaines de passagers, des matières hautement inflammables et des litres de carburant, un départ de feu serait synonyme de désastre. Quand il s'agit d'intervenir, les secours sa vent que chaque seconde compte car dans de telles conditions, les flammes se propageraient à une vitesse incroyable.

LA ROYAL AIR FORCE

-

Planète Série Docum.
 

1/8 : Mosquito, merveille de bois

- ENR+
 

             C'est en 1939 après la rencontre entre Chamberlain et Hitler et après les bombardements sur la Pologne que sont sortis des ministères et des cartons de dessin des usines d'armement britannique, les bombardiers qui allaient faire entrer la RAF dans la légende. Un ancien capitaine nous livre ses anecdotes sur le Mosquito (appareil avec lequel il survolait la Pologne et Berlin). Nous suivons également la construction des appareils, la préparation, l'entraînement des pilotes et le départ des escadrons. C'est au moment où les Allemands vont mettre au point les V1 et V2 que les Anglais vont intensifier (matériellement et qualitativement) leur armement aérien et participer à la victoire sur le nazisme. -

 

2/8 : Les escadrilles de la revanche

- ENR+
 

                Film de J. D Jones (1997)La Royal Air Force conclut le chapitre le plus glorieux de son histoire lors de la valeureuse défense de la Grande -Bretagne durant l'été 1940. Quelques hommes réussirent à empêcher les Allemands d'atterrir sur le sol du dernier bastion européen. Des combats aériens aux offensives des bombardiers, le rôle de la RAF durant la Seconde Guerre mondiale fût légendaire. Ce que l'on connaît moins est la contribution d'hommes venus d'autres pays même si la RAF utilisa déjà des pilotes étrangers lors de la Première Guerre mondiale. Beaucoup de ces hommes venus mettre leur compétence et leur courage au service des Alliés s'avérèrent héroïques. Ainsi, Antoine de Saint-Exupery qui pilota des avions de reconnaissance en 1939 et 1940 fut l'un de ces volontaires les plus célèbres. La RAF a réussi là où les Allemands ont chuté, en donnant une référence aux futures Forces aériennes alliées, référence qui servira largement à celles-ci dans la Guerre Froide à venir. -

 

3/8 : Cranwell, le joyau de la couronne

- ENR+
 

             L'Ecole Cranwell... le Joyau de la Couronne de la Royal Air Force. Aujourd'hui, la nouvelle promotion de jeunes élèves de cette prestigieuse école militaire de la RAF répètent leur pas en vue de la parade concluant la remise du diplôme. C'est l'apothéose après des mois de travail intensif. Nous découvrons entre autres, dans ce film, les nombreuses traditions ponctuant la vie de cette institution essentielle, puisque formant l'élite de la RAF. Cette école fondée par Sir Hugh Trenchard et ouverte dès 1920 a ainsi accueilli le soldat T.E. Shaw connu précédemment sous le titre du Colonel T.E. Lawrence, Lawrence d'Arabie. D'autres élèves devinrent des héros en s'illustrant notamment durant la Seconde Guerre mondiale. Quand la cérémonie du diplôme se termine, les élèves, devenus officiers, peuvent enfin goûter au moment tant attendu. Pour la première fois, ils peuvent passer la porte vers une nouvelle vie d'opportunités et d'incertitudes dont la RAF ne manque pas...-

 

4/8 : Le baptème du feu

- ENR+
 

            La fin de l'été 1914 annonce le début de la Grande Guerre. La Grande-Bretagne est le premier pays à se joindre à la bataille.  L'armée est mobilisée, il est dit que "les garçons seront de retour avant Noël". Mais le monde a changé... En quatre ans, il sera témoin d'une nouvelle forme de guerre, qui marquera les premiers déploiements en masse de mitrailleuses, de tanks et bien sûr d'avions. Pour la Royal Air Force, c'est le baptême du feu qui débute.

 

5/8 : L'élite, le fighter command

- ENR+
 

            Mai 1940. Après six mois de guerre, l'Allemagne lance son offensive vers l'ouest. C'est la seconde fois depuis le début du siècle, mais cette fois la Luftwaffe, la puissante force aérienne allemande, montre le chemin. Les troupes de défense sont obligées de reculer devant l'avance de l'ennemi. Les Pays-Bas tombent en premier, puis c'est le tour de la Belgique. La France attendra... Les généraux nazis voient alors une chance de détruire à jamais l'Armée britannique. La violence de l'invasion allemande prend les Anglais en défaut... Le 26 mai, 400 000 hommes se retrouvent piégés sur le port de Dunkirk. Seule la mer offre un moyen de fuite. L'évacuation a lieu sous la pression intense des bombardements. Churchill ne veut surtout pas entendre parler de paix avec l'Allemagne. Hitler comprend alors qu'avant d'envahir l'Angleterre, la RAF devra être détruite. Cette tâche incombe à Herman Göring, qui commande la Luftwaffe. Göring se réjouit d'un tel défi. La bataille à venir se jouera dans les airs et quand l'Angleterre tombera, c'est lui qui en tirera tout le crédit. Il prévoit la chute de la RAF pour les semaines qui viennent. Ainsi commence la Bataille d'Angleterre...

 

6/8 : Sous les radars, le Bomber Command

- ENR+
 

            Le bombardement des lignes ennemies se heurte à un obstacle majeur: les radars. Les éviter est tout un art. Au début de l'année 1945, l'offensive des bombardiers de la RAF, sous la houlette du Bomber Command, s'intensifie. Les raids massifs contre les villes allemandes les plus grandes avaient les buts suivants : priver l'Allemagne de sa logistique et décourager la population. Cologne, Hambourg, Dresde furent sévèrement touchées. Aujourd'hui, les stratégies de guerre ont changé ainsi que les technologies, de plus en plus poussées. Les chasseurs bombardiers Jaguar, Harrier et Tornado furent utilisés pendant la Guerre du Golfe puis dans les Balkans, pour des missions très précises. Comme la destruction des défenses anti-aériennes. Depuis la Seconde Guerre mondiale, éviter les radars reste une tactique de combat incontournable. C'est aussi une partie du pilotage qui ne vire jamais à la routine.

 

7/8 : Les gardiens de la mer, le Coastal Commad

- ENR+
 

            Voici, l'histoire du groupe 18 de la Royal Air Force, responsable aujourdhui du sauvetage en mer et de la surveillance des côtes britanniques. Grâce aux escadrons dhélicoptères Sea King, et aux Nimrod, des avions de patrouille à longue portée, l'aéronavale de sa Majesté se montre de nos jours dune grande efficacité en ces domaines, comme en témoigne quelques séquences de ce documentaire. Pourtant, historiquement, cest à une autre fin quont été crées ce genre d'appareils : la recherche et la destruction des sous-marins allemands pendant la Première, puis la Deuxième Guerre mondiale. Le récit dans ce film des innovations technologiques successives de la RAF, permet de mieux comprendre comment les britanniques sont parvenus à gagner la bataille de lAtlantique, contre ces "ennemis invisibles" de la Luftwaffe. Et comment ils ont pu rivaliser avec le géant soviétique, dès le début de la guerre froide. Quand "la petite histoire technologique" rencontre la "Grande Histoire"...

 

8/8 : Réaction rapide, le Transport Command

- ENR+
 

            Lissue positive d'un conflit passe par la mobilité des troupes et leur ravitaillement rapide. Rien de tel que le contrôle de l'air pour cela. Dans ce domaine, la R.A.F. dispose d'une force de soutien d'hélicoptères extraordinaire : les Chinooks. Qu'il s'agisse de parachuter des soldats, des vivres, des armes, des équipements ou encore de l'aide humanitaire, la force Hercule de la RAF basée à Lyneham est capable de répondre à tous les besoins de son armée, partout à travers le monde. Ce documentaire retrace l'histoire de cette branche de l'aéronavale britannique, à travers les différents débarquements qu'elle a effectués durant la Seconde Guerre mondiale; qu'il sagisse de l'Afrique du nord, de la Hollande ou du jour le plus long : le 6 juin 1944 sur les côtes normandes. Mais plus récemment encore, ce film évoque le rôle déterminant qu'a joué cette unité militaire de la RAF durant les derniers conflits du Golfe et de Bosnie. Sans oublier les parachutages humanitaires en Ethiopie, en Somalie et au Rwanda. Cette force héliportée constitue un lien précieux entre la RAF et l'armée de sa Majesté. Elle lui permet une rapidité d'action et de réaction militaire exemplaire, qui en fait une des premières armées au monde.-

L'ART DE VOLER

-

Arte Reportage
 

            Les films pionniers légendaires d’Auguste et Louis Lumière ont fixé d'antiques Zeppelins sur la pellicule. A l’époque, le cinéma réagissait incroyablement vite. Un grand événement aérien se produisait le matin, et on pouvait le voir l’après-midi dans un film, ce qui soulevait naturellement beaucoup d’enthousiasme. A l’admiration suscitée par le vol s’ajoute l’émerveillement causé par le cinéma agissant comme un médium. Tout cela était totalement nouveau. Au début ce n’était pas le cinéma, mais la photographie qui informait de la conquête du ciel. Le photographe aventurier et français Nadar prit en 1858 le premier cliché d’un ballon captif au-dessus de Paris. C’est la première fois qu’on avait vraiment un regard venant d’en haut. Le monde voyait sa perspective complètement transformée. Ce nouveau point de vue sur les choses a agi sur toute une génération et a influencé sa perception. Artistes, architectes, poètes et philosophes. Un nouveau départ pour le monde moderne. Aujourd’hui, voler fait partie du quotidien. Quand on veut, pour tous, et bon marché ! Mais celui qui voudrait revivre, par exemple, l’enthousiasme du premier looping en a désormais l’occasion à l’exposition « L’art de voler dans la photographie et le cinéma » au forum de Rhénanie du Nord-Wesphalie.

- -

LA SAGA DES PORTE-AVIONS

2002 Planète Reportage
 

           Les porte-avions deviennent essentiels après l'attaque de Pearl Harbor, en 1941. Ils rendent en effet possible le déploiement de forces aériennes lors des combats navals et jouèrent un rôle décisif dans la bataille du Pacifique. Ils restent encore aujourd'hui une des pièces maitresses de toutes les grandes flottes de guerre et sont souvent, pour les plus grands d'entre eux, à propulsion nucléaire.

- x

LA SOLITUDE DES HYDRAVIONS

2001 Planète Reportage
 

           L'Angleterre, l'Allemagne, la France, l'Italie, la Russie, et les Etats-Unis se sont livrés une bataille acharnée pour créer des hydravions. Ceux-ci furent longtemps le seul moyen d'assurer des liaisons longs courriers en survolant les océans.

- P 13/06

LA TERRIBLE HISTOIRE DU CONCORDE

-

Planète Reportage
 

            Depuis 25 ans, l'Angleterre et la France se sont battues ensemble pour faire du Concorde le vaisseau amiral de leurs compagnies. Le 25 juillet 2000, un Concorde d'Air France a explosé peu après avoir décollé de l'aéroport CDG, tuant les 113 passagers qui voyageaient à son bord et plusieurs personnes restées au sol. Dans ce film, les familles des défunts parlent du drame qui a coûté la vie à leurs proches, tandis que la 'famille du Concorde" déplore cette tragédie qui laisse à jamais au sol le grand oiseau blanc de l'aviation européenne.

48 min ENR

L'AVENTURE DE L'AVIATION

- Encyclopédia Reportage
 

           Cent ans d'aviation retracés à travers les exploits de quelques-uns des plus grands pilotes, de Lindbergh à Chuck Yeager en passant par Eric Brown.

50 min -

LA VERITABLE HISTOIRE DU LIBERTY LILY

- Planète Reportage
 

 

- - ENR+
 

            LA VERITABLE HISTOIRE DU LIBERTY LILY relate les mésaventures de jeunes soldats embarqués à bord d'un bombardier américain et devenus les héros d’un film de propagande, en pleine Seconde Guerre mondiale. Un roman-feuilleton historique passionnant en cinq épisodes signé Patrick Jeudy (Des femmes dans la guerre et Bob Kennedy, l'homme qui voulait changer l'Amérique). Mêlant habilement images d'archives et séquences fictives tournées avec des comédiens, le film nous fait découvrir la vie à bord d'un bombardier et pénétrer dans les coulisses d'une opération de propagande visant à remonter le moral des troupes. En ce sens, le Liberty Lily doit beaucoup au Memphis Belle, bombardier qui fut le "héros" d'un célèbre film de propagande tourné par William Wyler en 1943.

Naissance d'un équipage : L’Etat-Major américain constate une baisse de moral des jeunes recrues et de l’arrière, due notamment aux très grosses pertes qui frappent les équipages de bombardiers. Il décide de faire appel à John Derek, officier de propagande. Ce dernier propose l’idée suivante : sélectionner parmi les jeunes soldats américains un équipage de représentation et lui faire faire un film pour donner un visage positif et héroïque à cette guerre aérienne qui fait tant de morts...Un à un, les membres de la "dream team" sont donc recrutés de manière à représenter l’Amérique dans sa diversité. A la fin du premier épisode, le Liberty Lily et son équipage décollent pour un premier vol en direction de l’Angleterre.

Premières missions : Premières missions, sur le port Saint Nazaire et sur la base de sous-marins de Brest. En voix-off, John Derek nous présente les itinéraires croisés de Toni et Sam : Toni Vaccaro l’italien et Sam Friedman le Berlinois, deux gars qui vont peut-être se battre contre les leurs. Vaccaro, l’as de la mécanique, un peu voyou, dont les rêves de boxeur ont calmé les ardeurs délinquantes. Et Friedman, issu d’une famille juive allemande résidant à Brooklyn, que la guerre a rattrapé alors qu’il venait de réaliser son rêve : entrer chez Disney.

L'Allemagne sous les bombes : Prochain objectif du Liberty Lily : l’Allemagne, pays natal de Sam Friedman. Ce dernier doit tracer l’itinéraire de l’avion qui va donner la mort à des civils allemands. Le périple, rythmé par les attaques ennemies, nous permet de faire connaissance avec Jim Dougherty, le bombardier. Lui et sa famille de paysans ont fui l’Oklahoma pour la Californie à cause des ravages du "Dust Bowl".C’est son histoire d’amour avec une jeune starlette, Norma Jean, qui deviendra Marylin Monroe, ce qui a incité l’état major à incorporer Jim Dougherty dans l’équipage. John Derek retrace ensuite l’itinéraire de Jan Kowalski, fils d’immigrés polonais, mitrailleur à poigne, qui exerce sa tâche avec zèle.

Opération Clark Gable : Un des plus illustres acteurs de l'époque, Clarke Gable, se joint à l'équipage. Tout droit sorti d'un plateau de la Metro Goldwyn Mayer, il apprend aux soldats à jouer les stars. Le B-17 part alors pour sa mission la plus médiatisée, direction l'usine de Messerschmidt de Hanovre, avec pour objectif de détruire 30% du potentiel ennemi. Confrontée à une attaque d'une violence inouïe, la mise en scène hollywoodienne tourne au cauchemar et le Liberty Lily prend rapidement l'allure d'un tombeau : Sam Friedman et John Seaborn y laisseront leurs vies et les images rapportées feront le tour du monde.

Voyage vers l'enfer : Sombre période pour le Liberty Lily. La disparition de l'Indien et de Sam Friedman a sérieusement entamé le moral de l'équipage. Les hommes n'ont plus goût à rien, leur seule obsession est de rester en vie. Leur dernière mission sera la plus périlleuse. Objectif : Berlin ! La tension et la peur sont palpables. Alors que le Liberty Lily prend la tête d’une immense formation, l’ennemi ne tarde pas à attaquer et nos héros vivent l’enfer. Après cette ultime mission, une tournée d’adieux : Londres, Paris… Avant de retrouver, enfin, le sol américain.

L'AVIATION

- Encyclopédia Reportage
 

           Aujourd'hui, le Mirage III dort dans les musées ; il a pourtant été un mythe dans l'histoire de l'aviation française et s'est vendu à des centaines d'exemplaires.

50 min -

L'AVIATION DU PASSE... ET DU FUTUR

-

M6 Série Docum.
 

1 :

- - -
 

2 :

- - -
 

3 :

- - -
 

4 :

- - -
 

5 :

- - -
 

6 :

- - ENR

LA VEUVE, LA TERRORISTE ET LE SAS

-

Planète Reportage
 

            Presque 20 ans après l'issue tragique d'un détournement d'avion de la Lufthansa [737 D-ABCE, 18/10/77] dans le désert somalien, trois des acteurs de ce drame se retrouvent. Ensemble, ils cherchent encore à comprendre...

- ENR

LE 11 SEPTEMBRE : 11 SEPTEMBRE 2001, 8h48

- National Geo. Reportage
 

           Au matin du 11 septembre 2001, 19 militants d'Al Qaeda prennent le contrôle de quatre avions de ligne. Journalistes, survivants et membres de l'administration racontent ces instants, ainsi que les bandes audio des avions.

- -

LE CIEL PASSIONEMENT

-

Planète série Docum.
 

La conquète de l'Atlantique

-2000 - ENR+
 

 La traversée de la Manche, que Louis Blériot réussit en juillet 1909, est une prouesse qui pousse les pilotes et les constructeurs aériens à relever un autre défi : la conquête de l’Atlantique. Eric Dietlin en raconte les étapes marquantes et les exploits des héros qui s’y sont illustrés.
La Première Guerre mondiale permet à l’aviation d’effectuer d’immenses progrès. En juin 1919,  Alcock et Brown traversent l’Atlantique Nord au plus court en reliant Terre-Neuve à l’Irlande en 15h57. Il réalise leur exploit à bord d’un bombardier Vickers Vimy transformé pour l’occasion. Le prochain héros sera celui qui réussira à relier la France aux Etats-Unis. De nombreuses tentatives se succéderont avec des fortunes diverses jusqu’en 1927. Cette année-là, Charles Lindbergh relie Paris à New York sur le Spirit of Saint Louis. Le plus difficile reste encore à faire : relier les deux villes distantes de 6 000 km sans escale contre les vents d’ouest. En 1930, à bord d'un  Breguet 19, les pilotes français Dieudonné Costes et Maurice Bellonte vont y parvenir après plus de 37 heures de vol au-dessus de l’Atlantique.

 

-/5 : -

- - -
 

-

 

-/5 : -

- - -
 

-

 

4/5 : La solitude des hydravions

2000 - ENR+
 

           L'Angleterre, l'Allemagne, la France, l'Italie, la Russie, et les Etats-Unis se sont livrés une bataille acharnée pour créer des hydravions. Ceux-ci furent longtemps le seul moyen d'assurer des liaisons longs courriers en survolant les océans.

 

5/5 :

- - -
 

         -

LE CINEMA DES EFFETS SPECIAUX

-

? Emission TV
 

Avions spéciaux

- 22 min ENR

LE DERNIER TEMOIN : LES BOITES NOIRES

- Arte Reportage
 

           Les accidents d’avion restent souvent une énigme, surtout lorsqu’il n’y a pas de survivants. Toutefois, pour arriver à expliquer les accidents, tous les avions de transport doivent obligatoirement être équipés de deux enregistreurs de vol : le premier est un enregistreur de conversations dans le cockpit (Cockpit Voice Recorder - CVR) et le second un enregistreur de données de vol (Flight Data Recorder - FDR) qui enregistre toutes les données importantes du vol. On appelle souvent ces deux appareils « boîtes noires », même si dans la réalité, ils sont peints en orange vif pour être repérables plus facilement après un accident. Au départ, des appareils étaient placés dans la surface portante des avions et enregistraient cinq  données différentes sur des feuilles. Depuis les années soixante, l’industrie aéronautique utilise des bandes magnétiques. Ces appareils, de la taille de deux boîtes à chaussures et qui fonctionnent comme un enregistreur de cassettes, sont placés à l’arrière de l’appareil, là où ils sont le mieux protégés en cas d’accident. Les enregistreurs classiques, qui coûtent entre 10 000 et 15 000 euros pièce, enregistrent environ 50 types de données collectées par des capteurs placés dans l’avion et dans le cockpit. D’un point de vue technique, il serait possible d’enregistrer jusqu’à 100 paramètres. Toutefois, pour l’heure, seuls 11 à 29 sont obligatoires en fonction de la taille de l’appareil. Parmi les données enregistrées, on trouve toujours des informations sur la position des volets d’atterrissage et du gouvernail, sur la vitesse de vol, l’altitude, la direction et la trajectoire de l’appareil ou le trim avec les heures correspondantes. A l’avenir, les nouvelles générations de boîtes noires pourront contenir jusqu’à 700 données différentes sur des puces informatiques ; le support numérique, plus résistant aux accidents, pourra contenir des données sur les 25 dernières heures de vol, c’est à dire une quantité impensable de données que seuls les spécialistes pourront analyser pour déterminer le profil du vol. Tous les avions construits après le 19 août 2002 doivent enregistrer un minimum de 88 paramètres. Grâce à des micros, qui peuvent être au nombre de 4, le CVR enregistre les bruits et les conserve de 30 minutes à deux heures selon les appareils avant d’être automatiquement remplacés en boucle. Tout ce qui est dit dans la cabine de pilotage est enregistré directement par des micros portés par chacun des pilotes. En outre, un micro placé dans la console située au-dessus des pilotes enregistre les bruits importants comme l’enclenchement d’un interrupteur ou bien le déclenchement de signaux d’alerte acoustiques. Mais tous ces enregistrements ne servent à rien s’ils sont perdus lors d’un accident où les contraintes exercées sur les boîtiers en acier des enregistreurs sont énormes. C’est pour cette raison qu’ils sont conçus pour résister à un impact d’une force égale à 3 400 fois l’attraction terrestre, à une heure passée à une température de 1 100 degrés Celsius dans un incendie, aux effets d’une infiltration de kérosène ou de solvants chimiques, ou encore à un séjour d’un mois dans l’eau de mer.

- -

LE DROIT DE SAVOIR

-

TF1 Emission TV
 

Airbus : la vérité sur la catastrophe

- - ENR
 

            [320 F-GFKC Air France, 26/06/88]

 

Faut-il avoir peur de l'avion

Diffusion : 1992 01h11 ENR
 

            Au lendemain du crash de l'Airbus d'Air Inter [F-GGED, 20/01/92], sur le Mont Saint-Odile, qui a fait 87 morts, PPDA s'interroge sur le réel niveau de sécurité de l'aviation civile. Des responsables des compagnies d'aviation, des pilotes, des chercheurs en aéronautique, des rescapés tentent de faire le point.

 

Génération Low-cost

Diffusion : 11/2007 30 min ENR+
 

            Enquête sur les nouvelles frontieres des bas prix

 

L'hiver au soleil

Diffusion : 30/01/07 14 min ENR+
 

            Contrôle de la DGAC sur un vol charter (M80 UK Jet)

 

Roissy, la vie secrète d'un aéroport

- 01h07 ENR

LE FABULEUX DESTIN DES INVENTIONS

-

Arte Série Docum.
 

La course des géants du ciel

- 52 min -
 

            Le 12 juillet 1929, le DoX, alors le plus grand avion du monde, vole pour la première fois. Doté de propulseurs à hélices avant et arrière, il va révolutionner l'histoire de l'aviation. À l'époque, la plupart des experts pensaient qu'il était impossible de faire décoller un appareil d'une telle taille. Son inventeur, Claude Dornier, ingénieur allemand descendant de huguenots français, attendait ce moment depuis plus de quinze ans. Consacrant son temps et son argent à l'aviation,il poursuivait obstinément, malgré de terribles revers personnels, ce grand rêve : transporter des passagers dans les airs et leur faire traverser l'Atlantique. Dans sa quête, il dut affronter un rival de poids, Hugo Junkers, autre inventeur de génie, qui parvint longtemps à garder une longueur d'avance sur lui. Mais la chance finit par tourner. L'essai réussi de Dornier marque le début d'une ère nouvelle pour l'aviation civile - qui sera pourtant encore longtemps considérée comme aventureuse. Le documentaire retrace les étapes qui ont mené à la création des énormes avions de ligne d'aujourd'hui et présente les précurseurs de ces géants du ciel.

LE FRACAS DES AILES

-

Planète Série Docum.
 

Basée sur le livre de Walter Boyne, une série originale sur l'histoire des combats aériens pendant la Seconde Guerre mondiale. Le grand historien de l'aviation et son équipe nous présentent les grandes batailles du ciel dans une perspective internationale. Cette semaine, la guerre-éclair en Pologne et la campagne de Norvège.

 

01/13 : Le Bluff

Diffusion : 06/2007 - ENR+
 

         Ce premier épisode nous permet de découvrir les forces en présence à l'aube du conflit et l'utilisation révolutionnaire de l'aviation allemande dans la guerre-éclair qu'Hitler mène contre la Pologne et la Norvège. Le 1er septembre 1939, la Seconde Guerre mondiale commence avec une vague de bombardements sur la Pologne orchestrée par l'aviation du IIIe Reich. C'est également avec une opération aérienne que le conflit se terminera : le largage d'une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki, le 6 et le 9 août 1945. En six ans, les stratégies aériennes des Alliés et de l'Axe auront beaucoup évolué, pour aboutir à des opérations de bombardements intensifs ou nucléaires. Au début de la guerre, chaque pays impliqué possède sa propre conception de la puissance aérienne. La France et les Etats-Unis utilisent les avions pour des missions d'observation. Tous les chefs militaires reconnaissent cependant la nécessité de détenir la supériorité aérienne avant d'entamer une offensive terrestre. Le IIIe Reich va montrer comment des raids de bombardements permettent d'écraser son adversaire en peu de temps. A l'anéantissement de la Pologne succède, en mai 1940, l'invasion de la Norvège, que convoitent les Alliés. En dépit de problèmes de distance, de météo et de logistique, les parachutistes allemands prennent position et tiennent jusqu'à la victoire de l'armée de terre allemande. Mais le prochain combat sera à priori plus difficile: la France.-

 

02/13 : La réalité

Diffusion : 06/2007 - ENR+
 

         La Luftwaffe, qui dispose de plus de 4000 avions, occupe à peu près seule le ciel de France et pratique l'attaque surprise en piqué, semant le désordre et la panique parmi les troupes alliées et les civils. Le 15 mai 1940, le dispositif de l'armée française est enfoncé à Sedan, après que les Panzer aient traversé les Ardennes sans dommage, couverts par les avions de chasse. La poche de Dunkerque tient jusqu'au 4 juin: 200 000 Anglais vont être embarqués et 130 000 Français, après l'abandon de leur armement. Le 18 juin, la campagne de France prend fin et le 21, la capitulation est signée. Cependant, au cours de l'été et de l'automne de 1940, l'aviation allemande subit un premier échec. Elle n'obtient pas la suprématie aérienne dans le ciel d'Angleterre, ce qui force Hitler à renoncer à son plan de débarquement. La qualité des avions et l'héroïsme des équipages britanniques, mais aussi l'utilisation du radar font la différence.

 

03/13 : Le pari d'Hitler

Diffusion : 06/2007 - ENR+
 

         Environ un an après la signature du pacte germano-soviétique, Hitler ordonne à son état-major d'étudier les modalités d'une offensive-éclair contre l'URSS. Malgré les transferts massifs de troupes allemandes près de la frontière, Staline refuse de croire à l'imminence d'une attaque d'Hitler. Lorsque le dictateur nazi lance l'opération Barbarossa au matin du 22 juin 1941, l'effet de surprise est total. Une grande partie des avions russes est détruite au sol dès le premier jour. Désorientée, l'Armée rouge bat en retraite en perdant une énorme quantité de matériel et des centaines de milliers d'hommes, tués ou faits prisonniers. Aux 3 000 avions modernes de la Luftwaffe, les Russes opposent 4 000 avions anciens. Le pari d'Hitler consiste à s'emparer de Moscou avant l'hiver. En octobre, les troupes allemandes ne sont plus qu'à 100 km de Moscou. Mais en novembre, la résistance soviétique les obligent à s'immobiliser, alors qu'elles sont mal protégées contre le froid glacial. Mais surtout, l'U.R.S.S. n'est pas battue décisivement et l'Armée rouge na pas été détruite...

 

04/13 : Les ailes du soleil levant

Diffusion : 07/2007 49 min ENR+
 

         En 1941, les négociations entre le Japon et les Etats-Unis échouent à cause de la question chinoise. Les Japonais veulent poursuivre les hostilités avec le Guomindang et ne sont pas prêts à abandonner leur politique expansionniste en Asie du Sud-Est. Les Américains, après avoir déchiffré un télégramme secret, apprennent que le Japon prépare une nouvelle offensive de grande envergure en Asie, mais ignorent la date et la cible. Ce sera Pearl Harbour. Le 7 décembre 1941, les chasseurs et les bombardiers nippons attaquent cette base américaine située dans les îles Hawaii. Au cours de cette attaque surprise, 188 avions, cinq cuirassés de combat, trois croiseurs et quatre destroyers sont détruits, paralysant ainsi toute la flotte américaine. Le choc psychologique qui suivit permit à Roosevelt d'engager les Etats-Unis dans la guerre. Le jour même, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas déclarent la guerre au Japon.

 

05/13 : La leçon de l'Afrique du Nord

Diffusion : 07/2007 - ENR+
 

         A la fin de l'année 1940, Churchill essaie d'écarter le péril de la Grande-Bretagne en portant la guerre en Afrique. Une armée impériale s'équipe en Égypte, avec des Australiens, des Néo-Zélandais, des Indiens. Après avoir évacué la Somalie britannique, les Anglais repoussent les Italiens en Lybie et prennent Tobrouk le 22 décembre. Les Allemands doivent envoyer à leur secours lAfrikakorps, commandé par le général Rommel. Mais si Rommel parvient à faire refluer les Anglais, il échoue devant Tobrouk. reprennent la Somalie britannique, semparent de la Somalie italienne et de lÉrythrée et chassent les Italiens dÉthiopie, où ils rétablissent le Négus en avril 1941. Mais dans les airs, les Allemands conservent la supériorité. La Luftwaffe sinstalle en Sicile pour bombarder Malte et interdire la Méditerranée aux convois vers Suez. Malte reçevra 20 000 tonnes de bombes davril à juin 1942 et ne pourra plus être défendue ni ravitaillée.

 

06/13 : Troisième et dernière chance pour l'Allemagne

Diffusion : 07/2007 - ENR+
 

         L'aviation allemande étant surtout engagée en U.R.S.S, la bataille entre les Alliés et Hitler se joue sous l'eau dans l'Atlantique. Faute dune escorte et dune protection aérienne suffisantes, les convois alliés sont une proie facile pour les meutes de sous-marins allemands, qui les guettent et les suivent dès leur départ des Etats-Unis. De janvier à mai 1942, 300 navires sont coulés; en 1941, 4 millions de tonnes ont été perdues pour les Alliés, dont 690000 pour le seul mois de juin et 8 millions de tonnes sont perdues en 1942. La course qui se livre entre la production et la destruction seffectue en deux sens: construction de sous-marins par l'Allemagne et destruction de ces sous-marins par les Alliés ; construction de navires marchands par les Alliés et destruction de ces navires par les sous-marins allemands. Peu à peu les convois alliés sont mieux défendus, notamment grâce à l'utilisation d' avions à long rayon daction, qui permettent de les repérer.

 

07/13 : Le plus grand champ de bataille

Diffusion : 07/2007 - ENR+
 

         Octobre 1942. La victoire aéronavale américaine de Santa Cruz, contre l'armée japonaise sur l'île de Guadalcanal, est le premier succès des Alliés dans la guerre du Pacifique. A partir de 1943, les Américains, désormais équipés de forces navales et aériennes supérieures, vont progresser dans toute la région. Ils aménagent, partout où ils prennent pieds, des aérodromes qui deviennent des bases pour leurs bombardiers. En novembre 1943, Australiens et Américains débarquent en Nouvelle-Guinée. Ils mettront un an pour avancer de 2000 kilomètres dans la jungle au climat chaud et humide, générateur de dysenterie et de fièvre jaune. Les batailles du Pacifique sont caractérisées par leur extraordinaire âpreté. D'une volonté à toute épreuve, les Japonais vont se battre pour chaque île et pour chaque atoll, sur terre comme sur mer, tandis que dans les airs les Kamikazes infligent de lourdes pertes aux Alliés. Mais cette résistance acharnée sera insuffisante pour leur accorder la victoire.

 

08/13 : Le prix de l'incompétence

Diffusion : 07/2007 - ENR+
 

         Et maintenant, les kamikazes japonais donnent du fil à retordre à l'armée américaine sur le front Pacifique. En japonais, kamikaze signifie "vent surnaturel". Ce nom fut donné au typhon qui, en 1274 et en 1281, détruisit la flotte mongole sur les côtes japonaises au nord de Kyushu. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée nippone crée une nouvelle sorte de chevalerie, éminemment liée au code du sacrifice guerrier des samouraïs (le hara-kiri), avec l'institution des pilotes-suicide qui se jettent avec leur avions chargés d'explosif sur les navires ennemis. Mais leur sacrifice ne va pas empêcher, en octobre 1944, la reconquête des Philippines par les Américains et la destruction, à Leyte, de la majeure partie de la flotte japonaise. Des Philippines, les Alliés débutent leurs attaques contre l'archipel nippon et débarquent à Okinawa en avril 1945. Au cours de terribles combats de plus de trois mois, les Japonais vont perdre 110 000 hommes dont 1 000 kamikazes. Le Japon est écrasé sous les bombes, mais la caste militaire ne veut pas entendre parler de capitulation. En août 1945, l'amiral Onishi, l' " inventeur " des kamikazes, envisagera froidement la mort de 20 millions de Japonais.

 

09/13 : Bombardements jours et nuits

Diffusion : 08/2007 - ENR+
 

         À partir de 1943, les ''forteresses volantes'' des Alliés portent des coups sévères aux villes et à l'économie du Reich. Hambourg est rasée par plusieurs vagues de bombardements aériens du 24 au 30 juillet. Des raids massifs ont lieu sur le noeud ferroviaire de Hamm du 22 au 28 avril 1944 sur Berlin, ainsi que sur les côtes de l'Atlantique et de la Manche, en France. Début 1945, aucune ville allemande n'est désormais épargnée car les chasseurs peuvent accompagner partout les bombardiers. 500 000 tonnes de bombes seront jetées et 570 000 Allemands tués par ces raids de terreur entre janvier et mai 1945. Les Alliés lancent leurs bombardiers sur Berlin, puis Dresde, qui sera ravagée : le centre historique est entièrement détruit et la ville brûlera pendant une semaine entière

 

10/13 : A la reconquete de la superiorité aérienne

Diffusion : 08/2007 - ENR+
 

           C'est ainsi que le 13 décembre 1943, le chasseur Mustang entre en scène. Doté d'un moteur de Rolls-Royce et d'un réservoir supplémentaire de 320 litres, il dispose d'une autonomie de 7h30 de vol et peut donc escorter les bombardiers de Londres à Berlin. Cet merveille technologique sera l'élément clé de la perte de la supériorité aérienne par les Allemands et de fait, de la victoire finale des Alliés.

 

11/13 : La vraie puissance aérienne

Diffusion : 08/2007

- ENR+
 

         Après le débarquement de leurs troupes à Okinawa en avril 1945, les Américains écrasent le Japon sous les bombes. La capitale, Tokyo, est visée chaque jour. Du 17 au 18 juillet, six attaques auxquelles participent à chaque fois 1 500 avions sont lancées contre les arsenaux, usines et habitations de Osaka, Yokohama et Kure. Mais la caste militaire ne veut pas entendre parler de capitulation. Le président américain Harry Truman décide alors d'utiliser la bombe atomique, dont la première vient d'exploser dans le Nouveau-Mexique le 16 juillet. Une bombe est jetée sur Hiroshima le 6 août, une deuxième sur Nagasaki le 9 août. L'empereur Hiro-Hito impose alors son autorité et le Japon accepte le 15 août l'ultimatum, lancé à Potsdam, d'une capitulation sans conditions.

 

12/13 : Les chasseurs

Diffusion : 08/2007 - ENR+
 

         La Luftwaffe utilise un des meilleurs appareils de combat de toute l'histoire de l'aviation : le Messerschmitt Bf 109, très agile, facile et peu coûteux à produire. Quant à l'armée britannique, son atout majeur est le Spitfire, dont le premier prototype est créé en 1936. La dernière version de cette aile de légende attendra les 700 km/h. En Afrique du Nord, les Américains envoient leurs P-40, reconnaissables à leur fameuse gueule de requin, contre les chasseurs monoplans italiens Fiat G 50. Moins rapides que les P-40 au début de la guerre, ces derniers rivaliseront avec les appareils alliés lorsqu'ils seront équipés de propulseurs allemands. Surnommés "la mort noire", les Il-2 soviétiques s'illustrent contre la Luftwaffe pendant l'été 1943. Le Mitsubishi A6M, plus connu sous le nom de "Zéro", dispose d'une grande autonomie et inflige des coups sévères aux chasseurs américains sur le front du Pacifique. Avec le Mustang P 51, un chasseur d'escorte disposant d'une autonomie de sept heures grâce à son réservoir ajouté, les Américains enverront leurs bombardiers jusqu'à Berlin. Mais le chasseur le plus moderne de la guerre sera allemand et entrera en service fin 1944. Baptisé l' "hirondelle", le Messershmidt Me 262 atteint les 870 km/h grâce à son moteur à turboréacteur révolutionnaire. S'il avait été produit plus tôt, cet avion à réaction aurait peut-être totalement modifié le déroulement de la guerre aérienne en Europe.

 

13/13 : Les bombardiers

Diffusion : 09/2007 - ENR+
 

         Les campagnes airiennes de la Seconde Guerre mondiale constituhrent un viritable tremplin pour l'industrie aironautique et le perfectionnement des avions. Les bombardiers, qui ont largement contribui ` la victoire des alliis, en sont la parfaite illustration. Les bombardiers allemands, dont l'armement difensif s'avira insuffisant ` l'issue du conflit (le He117), itaient des appareils civils qui firent leurs preuves lors de la campagne polonaise et de la guerre d'Espagne (He111). Les bombardiers anglais de fabrication amiricaine furent utilisis jusqu'en 1942 par la R.A.F. Mais c'est le Lancaster qui symbolise la lourde contribution de l'aviation royale britannique ` la victoire alliie en Europe. Ctti Japonais, les bombardiers itaient relativement midiocres et furent utilisis en fin de guerre pour des missions suicide. Enfin, les Amiricains construisirent plusieurs sortes de Boeing, un excellent type d'appareil qui s'illustra dans de nombreuses batailles. Le B-17 fut utilisi lors de l'entrie en guerre des Etats-Unis en 1941 et participa largement ` la capitulation allemande. Mais c'est le B-24 Liberator qui fut l'avion le plus fabriqui pendant la guerre, avec 18432 exemplaires. Enfin, le B-29 Superfortress, le programme le plus cher de la Seconde Guerre mondiale, signa la difaite du Japon. Cet appareil largua 176000 tonnes de bombes sur le pays du soleil levant avant de ditruire la ville de Nagasaki avec la deuxihme bombe atomique de l'histoire.

LE GOUROU

- Real Time Série Docum.
 

           Chris, pilote chevronné, est terrifié à l'idée de prendre un avion de ligne pour aller voir sa famille au Canada ; son gourou réussira-t-il à le convaincre ?

- ENR

L'ENIGME DE L'OISEAU BLANC

- Histoire Reportage
 

           La mystérieuse disparition de deux pionniers de l'aviation, Charles Nungesser et François Coli, lors de leur tentative de traversée de l'Atlantique, en mai 1927.

56 min DVD

L'ENVOL DES FRERES WRIGHT

1996 Arte Reportage
 

           La genèse du premier aeroplane, la vie, les succès et les drames des frères Orville et Wilbur Wright. Le 8 août 1908, sur un hippodrome proche de Paris, Wilbur Wright réalise ce qui, pour lui, n'est qu'un vol de routine : décollage en douceur, virage, cercles serrés, atterrissage parfait. L'expérience, qui électrise les foules, vient couronner un travail de plusieurs années accompli avec son frère Orville. Comment ces deux hommes, passés en quelques minutes de l'ombre à la célébrité, ont-ils réussi à inventer l'avion ? Propriétaires d'un atelier de cycles dans le Middle West, hommes timides et retirés, les pères de l'aviation ont pris soin de déposer les brevets de leurs inventions, mais ils ne sont pas préparés à la gloire qui les attend. Et quand Wilbur meurt de typhoïde en 1912, à seulement 43 ans, Orville perd tout intérêt pour l'entreprise de construction d'avions mise sur pied trois ans plus tôt. Grâce à de riches archives, notamment familiales, à de nombreux témoignages, Nancy Porter fait revivre l'épopée de ces génies modestes.

52 min ENR

LE MYSTERE HOWARD HUGHES

- Histoire Reportage
 

           -

53 min ENR

LE PLUS GRAND MUSEE DU MONDE

-

France 3 Emission TV
 

Musée de l'air et de l'espace du Bourget

- - ENR
 

Roissy

- - -

LE REVE D'ICARE

- Encyclopédia Reportage
 

           L'impact décisif de la Première Guerre mondiale dans le domaine de l'aviation, de ses progrès, de ses conquêtes et de ses implications symboliques.

25 min -

LES AILES DE LA FRANCE

-

Planète Série Docum.
 

2/ : Ecureuil

- - x
 

La Caravelle

- - -
 

Concorde

- - -
 

Falcon

- - -
 

Jaguar

- - -
 

Le Mirage III

- - -

LES AILES DE LA GUERRE

-

Planète Série Docum.
 

Des as de l'aviation racontent les combats aériens historiques qu'ils ont livrés et font revivre leurs exploits aux fans d'engins volants. Grâce à des images en 3D et des simulations par ordinateur, ceux-ci auront l'impression d'être à leur place dans le cockpit.

 

Saison 1, pilote : Les plus grandes batailles aériennes

Diffusion : 02/2008 01h30 ENR+
 

     Les premiers combats aériens ont lieu lors de la Première Guerre mondiale, à peine dix ans après la naissance de l'aviation. En 1914, les engins volants, petits, lents et fragiles, sont utilisés pour effectuer des missions de reconnaissance, observer les mouvements des troupes ennemies. Un an plus tard, en 1915, l'ingénieur allemand Fokker invente la première véritable machine de guerre volante grâce à une invention révolutionnaire, aussitôt reprise par les Alliés : un monoplan équipé de mitrailleuses synchronisées.... En guise d'introduction à cette série spectaculaire, cet épisode nous relate les plus grandes batailles aériennes de l'histoire, depuis les légendaires combats des "as" de la Première Guerre mondiale aux affrontements entre les Mig de fabrication soviétique et les F4-Phantom de l'US Airforce pendant la guerre du Vietnam.

 

S1 : Coulez le Bismarck

Diffusion : - - ENR+
 

       Mai 1941. Fleuron de la flotte du IIIe Reich et plus puissant des cuirassés allemand, le DKM Bismarck représente un grave danger pour les convois alliés qui circulent dans l'Atlantique Nord, en direction du Royaume-Uni. A peine une semaine après sa sortie en mer, il coule le plus beau bâtiment de la Royal Navy, le HMS Hood. Consternés par cet événement, les Britanniques décident de laver cet affront. Le Premier ministre en personne, Winston Churchill, donne l'ordre de couler le Bismark. Cet épisode nous raconte les étapes de cette impitoyable chasse que menèrent avec succès les redoutables avions-torpilleurs biplan britanniques Swordfish.

 

S1 : Les Flying Tigers, une escadrille de légende

Diffusion : 02/2008 45 min ENR+
 

         Deux semaines après l'attaque des Japonais contre la base américaine de Pearl Harbor, une escadrille de mercenaires courageux ose affronter à la puissante aviation nipponne. Les légendaires " Flying tigers " vont stopper l'avancée du pays du soleil levant en Chine à bord de leurs P-40 Tomahawks. Les as du pilotage Tex Hill et John Allison racontent leurs combats à mort contre leurs homologues japonais à bord de leurs agiles Nate.

 

S1 : Dans le ciel de Guadalcanal

Diffusion : 02/2008 45 min ENR+
 

         Août 1942. Guadalcanal, l'une des îles Salomon, est le théâtre d'une des plus grandes batailles aériennes de la Guerre du Pacifique. A bord de leurs solides F4F Wildcats, les héroïques pilotes de la minuscule Cactus Air Force (Cactus était le nom de code des Alliés pour désigner l'île) se battent comme des beaux diables contre les as de l'aviation japonaise, à bord de leurs infatigables Zéros. Trois d'entre eux, John Smith, Jeff De Blanc et Jim Swett racontent leurs exploits dans le ciel de Guadalcanal.

 

S1 : Le F6F Hellcat, l'arme fatale contre le Zéro

Diffusion : 02/2008 45 min ENR+
 

         1943, front Pacifique. Les efficaces Zéros japonais font souffrir de lourdes pertes à l'aviation américaine, aussi les Etats-Unis se pressent-ils pour mettre en service un nouvel avion de chasse redoutable, qui mettra fin à leur suprématie : le F6F Hellcat. Les pilotes émérites Robert Duncan, Hamilton McWhorter et Alex Vraciu nous font revivre leurs combats aériens épiques à bord de cet appareil légendaire.

 

S1 : La mort de la marine Japonaise

Diffusion : 02/2008 - ENR+
 

           Octobre 1944, front Pacifique. L’une des batailles navales les plus surprenantes de l’histoire va opposer la puissante flotte japonaise, emmenée par le Yamato, le plus grand cuirassé du monde, a une escadre de l'US Navy (Taffy 3) composée de destroyers et porte-avions d’escorte beaucoup plus faibles et plus lents. Dans ce combat de David contre Goliath, les vies de centaines de soldats américains sont en jeu.

 

S1 : Corée, combat sur Mig Alley

Diffusion : 02/2008

- ENR+
 

         Pendant la guerre de Corée (1950-53), les as de l’aviation américaine risquent particulièrement leur vie à bord de leurs F-86 Sabres sophistiqués lorsqu’ils combattent au-dessus de la légendaire "allée des MiG" ("MiG Alley "), la zone aérienne la plus dangereuse de tout le conflit. Deux d’entre eux, Robbie Risner et Ralph Parr, racontent leurs premiers combats à bord de ces avions à réaction contre les redoutables MiG-15 de fabrication soviétique, alors considérés comme les meilleurs du monde.

 

S1 : F-4 contre MiG 21

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

        Au cours de la guerre du Vietnam, le colonel Robin Olds, un as du pilotage, met au point la fameuse opération Bolo, couronnée de succès. Le but : porter un coup sévère à l’aviation ennemie. Le plan d’action : les très performants F-4 Phantoms de son escadron, le « Wolfpack », revêtent l’apparence de bombardiers vulnérables, pour attirer dans le ciel les redoutables MiG-21 nord-vietnamiens. Le 2 janvier 1967, jour de l’opération, la surprise sera complète. Une fois les MiG-21 dans leur ligne de mire, le colonel Robin Olds et ses pilotes ouvrent le feu et détruisent sept appareils en à peine 13 minutes.

 

S1 : Le dernier chasseur mitrailleur

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

        Cet épisode nous entraîne dans le sillage des F8 Crusaders, la crème des avions de chasse de la US Navy. Les as Paul Speer et Phil Wood relatent leurs affrontements à bord de cet appareil exceptionnel contre les MiG combatifs de l’aviation nord-vietnamienne. Après le récit de leurs prouesses, ce sera au tour du major Richard Schaffert de raconter les siennes. Il revient plus précisément sur un combat acharné contre un MiG-17 piloté par un crack nord-vietnamien. Heureusement, il disposait d’une carte maîtresse pour gagner : le F8 Crusader.

 

S1 : Bombardiers contre chasseurs

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

        Ils ont survécu dans des combats inégaux, qui auraient dû leur être fatals... Cet épisode raconte les exploits de légendes de l’aviation de la Seconde Guerre mondiale et du Viêtnam que leur brio, et une bonne dose de chance, ont sauvé d’une mort quasi certaine. Au cœur de la Seconde Guerre mondiale, sur le front du Pacifique, les pilotes de l’armée américaine ont livré des combats intenses contre ceux de l’empire du soleil levant. A bord de son bombardier,l’as de la US Navy Swede Vejtasa a affronté huit très dangereux Zéros sans perdre de plumes: il  nous offre une bonne dose d’adrénaline. Décoré pour ses exploits, Jay Zeamer et son escadron résistent pendant 45 minutes, aux commandes de leurs B-17, à l’attaque de 17 avions de chasse nippons. Pendant la guerre du Vietnam, le lieutenant-colonel Leo Thorsness a eu chaud aux manettes de son F-105 Thunderchief face aux MiG-17 nord-vietnamiens.

 

S1 : L'enfer dans le ciel d'Hanoi

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

        Dans le ciel du Viêtnam, la guerre fait rage. Pour survivre, les pilotes de l’US Air force n’ont pas le droit à l’hésitation : une seconde de retard dans une prise de décision peut signer son arrêt de mort. A bord de leurs efficaces F4 Phantoms, Fred Olmsted et Dan Cherry se rappellent de leurs combats sans merci contre les redoutables MiG-21 nord-vietnamiens. L’as Steve Richie revient aussi sur les exploits qui l’ont consacré comme l’une des légendes de l’US Air Force.

 

S1 : Combat dans le ciel du Moyen-Orient

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

       Israël dispose d’une puissance de frappe aérienne redoutable. Pendant la Guerre des Six Jours, en 1967, le grondement des avions de chasse israéliens a résonné sur les tombes des pharaons. Les pilotes de l’IAF ont infligé une cuisante défaite aux Egyptiens. Cet épisode emmène le téléspectateur à bord du Mirage III de l’as Giora Romm, alors qu’il prend en chasse deux MiG-17 au-dessus du canal de Suez à la tombée de la nuit. Il embarquera également aux côtés de Ran Ronen, autre as de l’aviation et commandant de l’escadron 119, qui doit exécuter deux missions : traverser le ciel hostile de la Jordanie jusqu’à un point de rendez-vous secret organisé par le Mossad et bombarder la base aérienne égyptienne. Enfin, direction le Liban en 1979, où le major Moshe Melnik, à bord de son McDonnell Douglas F-15, réalise des prouesses.

 

S2 : Batailles au dessus du desert

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

      Grâce au Mirage III, avion de chasse ultra-perfectionné, les forces aériennes israéliennes ont remporté de nombreuses victoires sur leurs voisins pendant plusieurs décennies. L’as des as Giora Epstein nous fait revivre l’un de ses combats les plus chauds, lorsqu’il affronta une formation de MIG-21 égyptiens.

 

S2 : Les as de 14-18

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

      La Première Guerre mondiale voit naître les combats aériens. A bord de leurs fragiles biplans, les pionniers de l'aviation militaire des pays belligérants mettent en pratique les tactiques qu'ils viennent d'inventer, au péril de leur vie. L'as de l'aviation allemande Ernst Udet affronte ainsi le pilote de légende français Georges Guynemer. Autres combats mémorables, celui de Werner Voss, un autre pionnier d'Outre-Rhin, qui se retrouve seul face un escadron britannique.

 

S2 : L'ère des avions à réaction

Diffusion : 03/2008 - ENR+
 

      Dans le ciel de la Corée du Nord, la guerre fait rage. C'est la première fois qu'au cours d'un conflit, des avions de chasse à réaction s'affrontent... à plus de 800 km/h. Les as américains lancent leurs F-86 Sabres à l'assaut des MiG-15 de l'ennemi communiste. Deux fois supérieure à celle des avions à hélice de la Seconde Guerre mondiale, la vitesse des appareils oblige les pilotes à redéfinir leurs techniques de combat et à réagir beaucoup plus vite. Une fraction de seconde de trop pour prendre une décision peut signifier la mort. Le capitaine James Jaraba se rappelle, le 20 mai 1950, avoir foncé tête baissée contre l'ennemi malgré un dysfonctionnement de son engin. Il remportera malgré tout sa cinquième et sixième victoire dans le ciel, devenant le premier as de l'aviation américaine à bord d'un engin à réaction.

 

S2 : Pas le droit à l'erreur

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      Il y a des moments, dans un combat, où un pilote n'a pas le droit à l'erreur ! Sinon, c'est la mort. Le lieutenant Art Fielder en sait quelque chose lui qui, le 26 juillet 1944, a affronté à basse altitude, aux commandes de son P-51, des Focke-Wulf Fw 190, avions de chasse les plus redoutés du IIIe Reich. Le 15 mai 1952, lors de la guerre de Corée, le capitaine James Kasler se retrouve quant à lui, à bord de son F-86 Sabre, face à trois MiG-15.  Soudain, il traverse un épais brouillard, qui l'empêche de distinguer le ciel de la terre et manque de lui coûter la vie. James Kasler vole bien trop près du sol, mais finalement, c'est le troisième MiG  et pas son engin, qui s'écrasera dans la boue. Il était moins une !

 

S2 : Missions de nuit

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      Déjà périlleuses de jour, les missions que mènent les pilotes de chasse la nuit le sont encore plus. Ceux-ci dépendent particulièrement des capacités techniques de leurs appareils. Le 4 juillet 1944, Fred Duncan a participé à une opération nocturne très risquée dont la cible était la base japonaise de Chichi Jima.  A bord de son Hellcat spécialement équipé pour intervenir dans l'obscurité, il a abattu quatre avions ennemis malgré une blessure grave à l'épaule. Autre combat de nuit chaud, celui qu'a vécu le major Jack Dunn à bord de son jet F-3D Skynight le 31 janvier 1953, en pleine guerre de Corée. Alors qu'il escortait des bombardiers B-29, il est tombé dans un piège, attiré par un MiG-15 qui volait tous feux allumés. Malgré les projecteurs de l'ennemi braqués sur son avion, Jack Dunn réussira à détruire le MiG.

 

S2 : Les Kamikazes de l'empereur

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      A la fin de la Seconde Guerre mondiale, alors que la défaite s'annonçait, l'aviation japonaise a eu recours à des pilotes kamikazes. Au mépris de leur vie, ceux-ci utilisaient leurs avions pour s'écraser sur des cibles stratégiques de l'armée américaine afin de causer un maximum de dommages et de pertes. Cet épisode relate le déroulement de la première mission-suicide du genre. C'était un certain 25 octobre 1944.

 

S2 : Les Kamikazes de la Luftwaffe

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      Alors que la chute du IIIe Reich était imminente, de jeunes pilotes allemands ont été encouragés à détruire, par tous les moyens, les bombardiers américains qui pilonnaient le territoire. C'est ainsi que le 7 avril 1945, une unité de volontaires, le Sonderkommando Elbe, se lance, à bord de Bf-109, à l'abordage des B-24 de l'US Air Force. L'opération se soldera par un échec cinglant.

 

S2 : Le P-47 Thunderbolt, l'ogre de la 2ème guerre mondiale

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      Le P-47 Thunderbolt fut l'un des chasseurs les plus fabriqués de toute la Seconde Guerre mondiale, utilisé massivement par les Etats-Unis, tant dans le Pacifique qu'en Europe. Les dimensions impressionnantes de ce monoplace massif et très solide lui ont valu d'être surnommé l' " ogre ". Le pilote Robert S. Johnson se rappelle avoir descendu 16 Focke-Wulf 190 aux couleurs allemandes à bord de son P-47. En juin 1944, le lieutenant George Sutcliffe a vécu le combat de sa vie lorsqu'il a vu une quarantaine de Me-109 nazis fondre sur son appareil.

 

S2 : Le P-51, un atout pour la victoire

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      Sur tous les fronts de la guerre de 1939-45, le P-51 Mustang s'est illustré comme l'un des tout meilleurs chasseurs, à la fois très rapide et combatif. Le 2 novembre 1944, le capitaine Donald Bryan commande un escadron de P-51 qui escorte des bombardiers B-24 jusqu'à leur cible, au coeur de l'Allemagne. C'est alors que des Me109 attaquent. Le pilote fonce dans le tas, abat cinq avions ennemis et gagne ses galons d'as de l'aviation. D'autres récits de pilotes qui ont combattu à bord du fameux P-51 attestent de ses mérites.

 

S2 : Les missiles et les derniers canons

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      L'utilisation de missiles pendant la guerre du Viêtnam bouleverse les stratégies et les techniques du combat aérien. Cependant, l'agilité des MiG ennemis ne permet pas toujours d'utiliser cette arme lorsque les appareils sont très proches, illustrant le besoin de canons. Cet épisode nous emmène à bord de plusieurs A-1H Skyraider dont les pilotes émérites nous font revivre leurs prouesses contre des MiG-17.

 

S2 : Vietnam, le jour le plus sanglant

Diffusion : 04/2008 - ENR+
 

      Le 10 mai 1972 restera le jour le plus sanglant de tout le conflit pour l'aviation nord-vietnamienne. Tôt le matin, le pilote de l'US Navy Curt Dose s'envole avec son coéquipier Jim Mc Devitt à bord d'un F-4 Phantom pour une mission d'attaque. La cible qu'on a assignée à sa formation est la ville portuaire d'Haiphong. Curt Dose prend  rapidement en chasse un MiG-21 ennemi et fait feu. Le missile détruit l'appareil ennemi. Pendant ce temps, une autre formation composée de chasseurs et de bombardiers américains bouscule l'aviation ennemie dans le ciel du Nord du Viêtnam. Les pilotes John Markle et Steve Ritchie abattent chacun un MiG.

 

S2 : Les as de l'USS Midway

Diffusion : 05/2008 - ENR+
 

      Alors que la fin de la guerre du Vietnam est imminente, les pilotes et leurs coéquipiers de l'USS Midway participent à l'un des combats les plus intenses du conflit. Six F-4 Phantom décollent de la piste du porte-avions pour affronter plusieurs MiG ennemis. Deux d'entre eux sont abattus après une série de manoeuvres que les auteurs de cette prouesse nous relatent.

 

S2 : Les Tuskegee Airmen : l'escadron afro-américain

Diffusion : 05/2008 - ENR+
 

      On leur avait dit qu'ils n'avaient pas l'intelligence nécessaire pour manoeuvrer un avion de chasse parce qu'ils étaient noirs. A une époque où l'égalité raciale n'était pas à l'ordre du jour aux Etats-Unis, un escadron composé de pilotes Afro-américains a fait des étincelles dans le ciel. Cet épisode rend hommage aux légendaires et courageux "Tuskegee airmen", qui ont pulvérisé les préjugés raciaux à coups d'exploits.

 

S2 : Les avions de la guerre du Golfe

Diffusion : 05/2008 - ENR+
 

      Les premiers essais réels préfigurant les combats aériens du futur ont eu lieu dans les cieux irakiens. Dès le premier jour de l’opération « tempête du désert », les Etats-Unis ont lancé une offensive aérienne de grande envergure, utilisant des armes à la pointe de la technologie. Nous montons à bord de F-15C  qui prennent en chasse deux MiG-25 irakiens et aux côtés du capitaine Cesar Rodriguez, qui nous démontre leur incroyable force de frappe lors d’une interception « Beyond Visual Range » (au-delà de la portée visuelle).

 

S2 : Le dernier assaut de la Luftwaffe

Diffusion : 05/2008 - ENR+
 

      Le 1er janvier 1945, la journée s'annonce froide et humide dans le Nord-Est de la Belgique.  Des pilotes américains exécutent des opérations de routine depuis Y-29, une base aérienne située en arrière de la ligne de front. Vers 9 heures du matin, l'alerte est donnée : la Luftwaffe lance une contre-offensive d'envergure contre Y-29 et 16 autres bases aériennes alliées. L'opération, répondant au nom de code Bodenplatte, se soldera par un échec cuisant pour l'aviation allemande. Le lieutenant-colonel J.C. Meyer et le lieutenant Sandy Moats reviennent sur cette bataille féroce.

 

S2 : Une nouvelle ère supersonique

Diffusion : 05/2008 - ENR+
 

      Les pilotes d'avions de chasse ont l'habitude de dire que " la vitesse, c'est la vie ". La vitesse signifie l'habilité à conduire son appareil, mais pas seulement. C'est aussi synonyme de prise d'initiative dans un combat ou encore de mise en condition pour anticiper les manoeuvres d'un adversaire et prendre le dessus. De l'ère des avions à piston et à hélices aux jets ultra-perfectionnés comme le F-86 Sabre ou le F4-Phantom, la recherche d'une vitesse toujours plus grande a guidé l'évolution de l'aviation.

 

S3? : Visions du futur

Diffusion : 02/2009 - -
 

       La toute dernière génération d'aviosn de chasse nous est présentée dans ce documentaire qui détaille leurs performances ébouriffantes, les technologies les plus récentes qui ont été utilisées pour les mettre au point..

 

-

Diffusion : 05/2008 - ENR+
 

       -

LES AILES DE LA LUFTWAFFE

-

Planète Série Docum.
 

Focke Wulf 190

- - -
 

Heinkell 111

- - -
 

Ju-52

- - -
 

Ju-87 Stuka

- - -
 

Ju-88

- - -
 

Messerchmitt Bf.109 la légende

- - -
 

Messerschmitt Bf.110

- - -
 

Messerschmitt 163

- - -
 

Messerschmitt 321

- - -
 

Messerschmitt 262 The Komet

- - -
 

V comme vengeance

- - -
 

Seawing

- - -

LES AILES DE LEGENDE

-

Planète Série Docum.
 

01/56 : C-47 Dakota

- - ENR+
 

02/56 : P-38 Lightning

- - ENR+
 

03/56 : B-29 Superfortress

- - ENR+
 

04/56 : B-24 Liberator

- - ENR+
 

05/56 : B-52 Stratofortress

- - ENR+
 

06/56 : B-17 Flying Fortress

- - ENR+
 

07/56 : F-86 Sabre

- - ENR+
 

08/56 : XB-70 Walkyrie

- - ENR+
 

09/56 : B-36 Peacemaker

- - ENR+
 

10/56 : F-111 Ardwark

- - ENR+
 

11/56 : Douglas A-26 Invader

- - ENR+
 

12/56 : F-104 Tomcat

- - ENR+
 

13/56 : P-47 Thunderbolt

- - ENR+
 

14/56 : F-16 Fighting Falcon

- - ENR+
 

15/56 : B-57 Martin Canberra

- - ENR+
 

16/56 : F-105 Thunderchief (Episode 1)

- - ENR+
 

17/56 : F-15 Eagle

- - ENR+
 

18/56 : F-4 Phantom

- - ENR+
 

19/56 : F-104 Starfighter

- - ENR+
 

20/56 : B-25 Mitchell

- - ENR+
 

21/56 : B-26 Marauder-Martin

- - ENR+
 

22/56 : P-51 Mustang

- - ENR+
 

23/56 : Boeing 747

- - ENR+
 

24/56 : C-130 Hercules

- - ENR+
 

25/56 : F-18 Hornet

- - ENR+
 

26/56 : PB-Y Catalina

- - ENR+
 

27/56 : F-6F Hellcat

- - ENR+
 

28/56 : Rockwell B1-B

- - ENR+
 

29/56 : SR-71 Blackbird

- - ENR+
 

30/56 : A-1 Skyraider

- - ENR+
 

31/56 : F4U Corsair

- - ENR+
 

32/56 : A-7 Corsair II

- - ENR+
 

33/56 : F-100 Super Sabre

- - ENR+
 

34/56 : Boeing 707 / C-135

- - ENR+
 

35/56 : F-84 Thunderjet

- - ENR+
 

36/56 : Skyhawk

- - ENR+
 

37/56 : Lockheed Constellation

- - ENR+
 

38/56 : Northrop F-5

- - ENR+
 

39/56 : B-47

- - ENR+
 

40/56 : Huey

- - x
 

41/56 : Curtiss P-40

- - ENR+
 

42/56 : CH-47 Chinook

- - x
 

43/56 : P-39 Air Cobra

- - ENR+
 

44/56 : ?

- - -
 

45/56 : Boeing 777

- - ENR+
 

46/56 : A-10 Warthog

- - ENR+
 

47/56 : B-58 Hustler

- - ENR+
 

48/56 : Bell AH-1 Cobra

- - x
 

49/56 : KC-135

- - ENR+
 

50/56 : C-17 Globemaster

- - ENR+
 

51/56 : Apache

- - x
 

52/56 : Lynx

- - x
 

53/56 :

- - -
 

54/56 :

- - -
 

55/56 :

- - -
 

56/56 :

- - -

LES AILES DES HEROS

- TV5 Reportage
 

           Le premier vol d'un avion, piloté par Orville Wright, remonte au 17 décembre 1903. Pour rendre hommage aux inventeurs audacieux qui ont permis cette révolution qui a changé la vie des hommes, Daniel Costelle et Isabelle Clarke proposent une sélection d'images le plus souvent inconnues et si possible colorisées, qui retracent cent ans d'aviation, sur des commentaires de Bernard Giraudeau. Ils offrent neuf séquences traitées comme des courts métrages, agrémentées des voix de comédiens français de renom. L'occasion de découvrir des images émouvantes ou drôles, mais surtout des visages d'hommes et de femmes, habités par un même rêve : celui de s'élever dans les airs comme le font les oiseaux.

59 min -

LES AILES DU FUTUR

-

- Série Docum.
 

01/01 : Voilures tournantes

- - X
 

02/02 : Géants et supersoniques civils

- - ENR+
 

03/03 : Avions de l'espace

- - x

LES AILES EXPERIMENTALES

-

- Série Docum.
 

01/13 : Le mur

- - -
 

02/13 : Le mur brisé

- - -
 

03/13 : Au dela du mur

- - -
 

04/13 : Le mur de la chaleur

- - -
 

05/13 : X comme expérimental

- - -
 

06/13 : Géométrie variable

- - -
 

07/13 : Décollage vertical

- - -
 

08/13 : Etranges machines

- - -
 

09/13 : Plus haut plus vite

- - -
 

10/13 : Aux confins de l'atmosphère

- - -
 

11/13 : Flèche inversée

- - x
 

12/13 : Fuselage porteurs

- - -
 

13/13 : Les ailes de l'espace

- - x

LES AUTRES AVIONS

-

Planète Série Docum.
 

-

 

1/8 : Le berceau de l'aviation

Diffusion : 07/2008 - ENR+
 

         College Park, dans le Maryland, est un endroit réputé pour son université. On y trouve aussi un tout petit aéroport, le plus visité des Etats-Unis et aussi le plus ancien au monde. C'est là qu'en 1909, Wilbur, le deuxième des fameux frères Wright, a appris aux deux premiers pilotes de l'armée américaine à voler. Qui l'eût cru ? Lorsque Orville et Wilbur Wright font victorieusement voler - sur 285 m - le premier biplan, le gouvernement et les médias américains dédaignent la performance. En France, au contraire, l'aviation remporte un succès immédiat avec la première traversée de la Manche de Louis Blériot, qui relie Calais à Douvres en 32 minutes. Sûrs de l'avenir de leur invention, les frères Wright lui apportent quelques améliorations et, en 1906, présentent de nouveau au public américain leur machine à voler. C'est l'engouement. A partir de 1910, inventeurs, techniciens et excentriques de tous poils s'efforcent de rivaliser avec le duo Wright. L'armée américaine découvre peu à peu le potentiel tactique de l'avion et décide de l'utiliser comme auxiliaire d'espionnage. Car, dans un premier temps, il n'est pas question d'armer les avions, ce que les militaires anglais, allemands et français ont choisi de faire. C'est donc à College Park, où l'armée américaine fait construire le premier aéroport militaire en 1909, que la conquête du ciel va véritablement commencer aux Etats-Unis. Rien ne peut l'arrêter : ni la frilosité bureaucratique de l'administration américaine, ni les nombreux accidents mortels qui surviennent lors des essais, dont celui de Wilbur Wright lui-même, en 1912. Entrecoupé des témoignages émus de pilotes amateurs dont les petits engins sont stationnés à College Park, ce film rend hommage aux pionniers de l'aviation.

 

2/8 : Les autres pilotes, devenir pilote

Diffusion : 07/2008 - x
 

         A l'université d'Embry Riddle, en Floride, on forme, depuis le début du XXe siècle, les meilleurs pilotes américains.La réputation internationale d'Embry Riddle, à Daytona Beach (Floride), son cadre agréable et un climat doux, sont les attraits principaux de cette université consacrée aux métiers de l'aéronautique. Dotée d'un prestigieux centre de recherches, elle assure également des formations de pilotage depuis 1926. Novices et professionnels y affluent chaque année du monde entier pour devenir ingénieur, technicien, pilote ou enseignant. Une série d'épreuves théoriques et pratiques sanctionne chaque année d'études. Un équipement de pointe, dont de nombreux simulateurs de vol, sont autant d'atouts valorisants pour les 4 000 étudiants et les 250 instructeurs qui fréquentent Embry Riddle. La tour de contrôle régule des milliers de vols par an, assurés par une centaine d'appareils. Ceux-ci font l'objet d'une maintenance attentive, assurée par 25 mécaniciens très qualifiés. Enfin, les programmes sont régulièrement mis à jour par des membres du département "qualité des vols" de la faculté, qui inspectent les instructeurs et participent à l'évaluation des candidats. Cette énorme responsabilité n'échoit qu'aux pilotes les plus aguerris, car excellence et sécurité sont la devise d'Embry Riddle.

 

3/8 : Fermiers du ciel

Diffusion : 07/2008 - x
 

         A Baltimore, grande ville de la côte est des Etats-Unis, le Sky eye Chopper 13, un hélicoptère efficace et rapide, a révolutionné la vie de Channel 13, une chaîne de télévision locale. Depuis que les infos leur viennent du ciel, le travail des journalistes de Channel 13, un chaîne affiliée au réseau CBS, n'est plus tout à fait le même. Tous les jours à 17 heures, le Sky eye 13, un hélicoptère de la famille des Jet Ranger 3, survole la ville de Baltimore, fournissant des images en direct pour le journal. Grâce à cet appareil qui peut voler jusqu'à 210 km/heure, les journalistes arrivent rapidement sur le lieu des faits, évitant les bouchons ou les barrages policiers, et obtenant des points de vue inédits et spectaculaires sur certains événements. Sous le nez de l'appareil, une caméra télécommandée de trente kilos, munie d'un zoom extrêmement puissant, fournit des images d'excellente qualité. Un système de giroscope permet en outre de stabiliser l'image et de maintenir un cadre fixe. Depuis qu'ils utilisent ce nouvel outil, les journalistes sont devenus omniprésents dans le ciel de Baltimore, ce qui leur a souvent permis d'aider les policiers ou les pompiers dans leur travail. Mais la sécurité reste leur préoccupation principale, car si le travail des journalistes est de couvrir le sujet, ils ne doivent pas devenir le sujet.

 

4/8 : Le Piper Cub

Diffusion : 07/2008 - x
 

         Lancé en 1938, le "Cub" est le plus illustre des légers porteurs américains. Bon marché et d'un usage simple, il a contribué à vulgariser l'aviation de plaisance. Un film spectaculaire sur un avion légendaire.

Industriel américain, William Piper voulait réaliser dans l'aviation, ce que Henry Ford avait réussi dans l'automobile, avec son fameux modèle T. En 1938, il lance un avion conçu pour susciter et satisfaire la plus large demande : le Piper Cub J-3. Un petit gabarit, un équipement sommaire et une maniabilité exemplaire sont les clés du succès de ce biplace. William Piper ne verra pas son rêve se réaliser mais, jusqu'en 1946, année où le Cub cesse d'être fabriqué, quelque 15 000 appareils sortent des usines pennsylvaniennes de la marque. Aujourd'hui, certains pilotes amateurs utilisent encore le Cub pour effectuer des acrobaties lors de shows aériens.

 

5/8 : Avions et sécurité

Diffusion : 08/2008 - x
 

         Malgré les progrès technologiques, les accidents d'avions légers restent nombreux. La Nasa tente de trouver des solutions, d'autant que le trafic aérien poursuit sa formidable croissance. En collaboration avec des pilotes et des constructeurs, la Nasa a lancé en 1996 un vaste programme de recherche sur les possibilités d'améliorer les appareils pour augmenter les chances de survie des passagers lors d'un crash aérien. Ce long travail de simulations et d'analyse de données dans un centre aéronautique en Virginie a donné d'excellents résultats et permis aux constructeurs de lancer sur le marché un type d'appareils nouveaux pour prévenir toutes sortes d'incidents. Matériaux, fuselage, équipements : tout a été mis en uvre pour améliorer les performances du Lance Air Colombia 300 et du Cyrus SR 20. Premiers avions légers en matériaux composites, il sont capables d'évoluer à une vitesse bien supérieure à celle des avions traditionnels. En cas de chute, un parachute accroché au toit de l'appareil amortit et guide sa descente. Un système de reconstitution de l'horizon en images de synthèse est à l'étude pour optimiser les conditions d'atterrissage en cas de pluie ou de brouillard. Car l'aviation privée semble vouée à connaître un succès croissant. La Nasa étudie même un projet d'autoroutes du ciel personnalisées, le programme *Agathe*.

 

6/8 : L'info venue du ciel

Diffusion : 08/2008 - X
 

         A Baltimore, grande ville de la côte est des Etats-Unis, le Sky Eye Chopper 13, un hélicoptère efficace et rapide, a révolutionné la vie de Channel 13, une chaîne de télévision locale. Depuis que les infos leur viennent du ciel, le travail des journalistes de Channel 13, un chaîne affiliée au réseau CBS, n'est plus tout à fait le même. Tous les jours à 17 heures, le Sky Eye 13, un hélicoptère de la famille des Jet Ranger 3, survole la ville de Baltimore, fournissant des images en direct pour le journal. Grâce à cet appareil qui peut voler jusqu'à 210 km/heure, les journalistes arrivent rapidement sur le lieu des faits, évitant les bouchons ou les barrages policiers, et obtenant des points de vue inédits et spectaculaires sur certains événements. Sous le nez de l'appareil, une caméra télécommandée de trente kilos, munie d'un zoom extrêmement puissant, fournit des images d'excellente qualité. Un système de giroscope permet en outre de stabiliser l'image et de maintenir un cadre fixe. Depuis qu'ils utilisent ce nouvel outil, les journalistes sont devenus omniprésents dans le ciel de Baltimore, ce qui leur a souvent permis d'aider les policiers ou les pompiers dans leur travail. La sécurité reste leur préoccupation principale, car si le travail des journalistes est de couvrir le sujet, ils ne doivent pas devenir le sujet.

 

7/8 : Les Gulfstream

Diffusion: 08/2008 - x
 

         Le Gulfstream, avion lancé en 1959 par la compagnie Grumman, domine toujours le marché. A la pointe de la technologie, il a su voler à la rencontre d'une demande toujours plus exigeante et diversifiée. Les voyages d'affaires apparaissent dès les débuts de l'aviation commerciale, dans les années 1920. Mais l'avion est alors un moyen de communication bruyant et rigide, peu adapté aux besoins des entrepreneurs. Après la Seconde Guerre mondiale, la firme américaine Grumman Corporation, spécialisée dans la construction de robustes engins militaires, décide donc de se lancer dans la fabrication d'avions d'affaires. Consciente des besoins spécifiques des entreprises, elle se spécialise entièrement dans ce domaine de recherche et lance en 1959 le premier Gulfstream, avion à la pointe du progrès technologique. Equipé d'un moteur turbo-propulseur Roll's Royce, le J159 peut dépasser les 10 000 m d'altitude et voler en autonomie pendant 3 200 km. Efficace, sûr et confortable, il remporte un large succès auprès des entreprises. Depuis, malgré la concurrence du Falcone de Dassault, le Gulfstream n'a cessé de se développer et de se maintenir à un haut niveau technologique. Gulfstream V, avec ses 12 000 km d'autonomie, peut atteindre n'importe quel point du globe en une journée. Toujours plus pratique et confortable, c'est un véritable bureau à 15 500 m d'altitude. Au fil des ans, le Gulfstream a ainsi prouvé que l'avion d'affaires n'était pas un luxe, mais un outil puissant au service des entrepreneurs modernes.

 

8/8 : Rotors de demain

Diffusion: 08/2008 - x
 

         Passage en revue, dans cet épisode, des technologies qui révolutionnent l'aéronautique. Au programme : le système Notar et les rotors basculants, deux innovations décisives pour la maniabilité et la sûreté des appareils de demain. Depuis 1991, un nouveau type d'hélicoptère a fait son apparition. Doté du système Notar (No Tail Rotor), ces appareils ne possèdent pas de rotor de queue. Pour remplacer cet élément, une turbine à air logée dans la poutre de queue de l'hélicoptère, actionnée par un moteur, et deux fentes permettent d'utiliser au mieux la portance créée par le rotor principal et autorisent une maniabilité accrue. On assiste d'ailleurs à une véritable démonstration des capacités de ce nouveau système. Les hélicoptères avec Notar peuvent se déplacer latéralement, en marche arrière et exécuter facilement des manuvres délicates pour les appareils possédant un rotor de queue, comme une rotation complète sur eux-mêmes à grande vitesse. Le film présente également les rotors basculants qui équiperont les futurs aéronefs. Grâce à ce système, les appareils de demain conjugueront les qualités de l'hélicoptère (le décollage vertical) et de l'avion (la capacité d'accueil et sa vitesse).

LES AVIATEURS, COMPAGNONS DU CIEL

-

Histoire Reportage
 

            Découvrez le monde tel que les pionniers de l'aviation l'ont vu pour la première fois du ciel. Voici les destins fascinants de trois hommes qui chacun à leur manière furent des héros malgré eux : Lindbergh, Ernst Udet qui a volé en compagnie du légendaire Baron rouge, et Italo Balbo. Ces trois hommes, aviateurs des années 20 et 30 furent pris chacun à leur façon dans une situation contradictoire. Voler à l'époque était un exploit national qui faisait la fierté et la grandeur d'un pays utilisé par la propagande au service des hommes politiques, dans le même temps, les aviateurs, transformés malgré eux en héros nationaux avaient le sentiment d'appartenir à une confrérie, d'oeuvrer pour le rapprochement des nations et des peuples. Ils vivaient dans l'espoir fou et irréaliste de pacifier les peuples comme nous le montrent de nombreuses images de films de l'époque. Les trois hommes dont les destins se sont croisés ont chacun à leur façon subi les desseins des hommes politiques de leur pays.

59 min ENR+

LES BANDITS

-

Arte Reportage
 

            L'échec d'un détournement d'avion en Géorgie soviétique en 1983 et les traces que l'événement a laissées dans la mémoire collective, vingt ans plus tard.

52 min ENR+

LES CHEVALIERS DU CIEL

1993, Canada

Planète Reportage
 

            Au cours de la première guerre mondiale, les pionniers de l'aviation sont devenus des aviateurs de guerre. Ils ont démontré à cette occasion, l'étendue de leur talent, et plus encore, de leur courage...

- ENR

LES CIGOGNES VEILLENT SUR NOUS

- France 5 Reportage
 

           Depuis le drame du 11 septembre 2001, la menace terroriste pose la question de l'efficacité de la protection aérienne du territoire français.

- ENR+

LES COULISSES DE L'EXPLOIT

- ORTF Série Docum.
 

ECOLE DE CHASSE EMBARQUEE

Diffusion : 12/08/68 14 min -
 

            A la base aéronavale d'Hyères-Le-Palyvestre est stattionée l'escradille 59-S qui est l'école de chasse embarquée. Cette escadrille est composée du Fouga-MAgister et de l'Etendard IV.

 

LES CADETS DE PROVENCE

Diffusion : 28/10/64 12 min -
 

            Reportage à l'école d'officiers de l'armée de l'air de Salon de Provence où est formée l'élite de l'aviation française. Outre un entrainement sportif chargé (parcours du combattant, pratique de divers sports), les futurs pilotes suivent un enseignement pratique adapté et effectuent des vols d'entrainement à bord d'avions de type "Fouga Magister".

 

LOOPINGS, VRILLES ET TONNEAUX

Diffusion : 18/07/63 8 min -
 

            Un trio d'amis s'adonnent à leur passion de toujours, l'acrobatie aérienne. Reportage de Jacques DUBOURG.  

 

PILOTAGE SANS VISIBILITE

Diffusion : 08/02/69 14 min -
 

            Le 9 janvier 1969, 2 caravelles d'Air Inter réussissaient une première mondiale en atterrissant par temps de brouillard grâce à un système automatique de pilotage sans visibilité, appelé ATT (atterrissage tout temps).

LES DEMENAGEURS DE L'EXTREME

- Direc 8 Série Docum.
 

LE BOMBARDIER B25

Diffusion : 20/07/10 - -
 

            En 1943, un Mitchell B25 - le bombardier bimoteur le plus malléable de la 2ème guerre mondiale - a atterri en catastrophe dans la Caroline du sud. Il s’est enfoncé de 50 mètres jusqu’au fond d’un lac et, avec le temps, est tombé dans l’oubli. 60 ans plus tard, un médecin local est bien déterminé à le sortir de là pour en faire don à un musée. Une équipe de déménageurs de l’extrême ; plongeurs, ingénieurs et défenseurs de l’environnement, s’apprêtent à lever le colosse hors de l’eau.

 

REHABILITER UN PORTE-AVIONS

Diffusion : 20/07/10 - -
 

            L’USS Intrepid fut un des porte-avions rapides légendaires « classe Essex » de la marine américaine. Il a participé à chaque bataille majeure durant la guerre du Pacifique. En participant à la destruction de la puissante armée impériale japonaise, il a subi pas moins de cinq assauts kamikazes et a perdu 270 membres de son équipage. Le célèbre porte-avions, sauvé in extremis de la destruction par un richissime américain en 1982, est devenu aujourd’hui un étonnant musée à ciel ouvert. Maintenant, à l’âge de 64 ans, après 24 ans passés au même emplacement aux abords de la rivière Hudson, l’USS Intrepid a besoin de réparations - facile à dire, plus difficile à faire ! Cet épisode suivra le déménagement démesuré de ce navire de 36.000 tonnes de sa jetée new yorkaise vers Bayonne dans le New Jersey. L’accès total au sous-marin nous permettra de capturer les moments de désespoir, telle que la célèbre première tentative qui a mal fini, et les moments de joie, telle que sa libération finale par une équipe de plongeurs d’élite.
Cet épisode traite du déménagement de l’USS Intrepid, mais aussi de son histoire à travers le vingtième siècle. Elle nous montre aussi d’autres méga-déménagements, y compris celle du USS Growler, le seul sous-marin à missiles nucléaires au monde ouvert au grand public, et de la partie « Concorde » du même musée. Des images d’archives de l’arrivée du Growler, et le déplacement du Concorde par voie fluviale, seront agrémentées par des images des déplacements actuels du Growler vers Bayonne et du Concorde vers Brooklyn.

 

RECUPERATIONS D'AVIONS DE COMBAT

Diffusion : 20/07/10 - -
 

            Des avions de la deuxième guerre mondiale… perdus depuis plus de 50 ans, découverts dans les zones les plus hostiles imaginables. Poussés par le désir de sauver ces reliques, les déménageurs de l’extrême risquent leurs vies pour récupérer quatre avions. En bravant des températures négatives, ils libèrent un P38 enseveli à 85 mètres sous un glacier. Travaillant dans les fonds marins de la glaciale mer du Nord, ils récupèrent un Focke-Wulf 190 nazi, une rareté. Un B24 trône en haut des falaises s’élançant dans le ciel au dessus d’une île perdue et doit être manoeuvré jusqu’au bateau de récupération à 80 mètres de la plage. Et un membre de l’équipe perdra même sa vie pour récupérer un P61 « veuve noire » qui se trouvait à près de 2.500 mètres d’altitude sur une montagne entourée de jungle infestée de serpents. Cet épisode témoigne du courage et de la détermination des déménageurs de l’extrême dans des conditions extrêmes.

LES DOSSIERS DE L'HISTOIRE

- France 3 Série Docum.
 

Concorde-Tupolev: la guerre des supersoniques

Diffusion : 2006 49 min ENR
 

            1961: engagées, comme bien d'autres pays, dans la course au premier avion supersonique, la France et la Grande-Bretagne planchent sur le futur Concorde. En URSS, Khrouchtchev, constatant les retards accumulés par son pays, envoie à l'Ouest une armée d'espions chargées de démarquer le projet franco-britannique. La récolte est bonne, d'autant plus que la DST tarde à réagir. Quand, enfin, le contre-espionnage français met fin au pillage, il est trop tard: l'URSS a pris la tête de la course.

 

Kamikaze

- - ENR
 

            résumé

LES ESPIONS QUI VENAIENT DU CIEL

- Arte Reportage
 

           "Berlin vaut le voyage !", déclarait un slogan touristique du temps de la guerre froide. Difficile d'en douter, au vu des 25 000 vols d'espionnage photographique réalisés par les forces militaires américaines et britanniques au-dessus du territoire de la RDA, à partir des couloirs aériens de ravitaillement vers Berlin-Ouest ! C'est ce que nous révèle ce documentaire consacré à la discrète guerre des airs que se livrèrent les avions de la célèbre Strategic Air Command américaine - dirigée par le belliciste général Curtis LeMay - et la flotte militaire aérienne soviétique. À partir de témoignages d'historiens et d'anciens pilotes ayant participé à ces vols d'espionnage, les motivations, l'organisation et l'évolution de ces missions de reconnaissance à hauts risques sont replacées dans leur contexte historique. Mis en oeuvre dès 1947, ce gigantesque travail de renseignement finit par faire quelques victimes : les passagers d'un vol civil, mais aussi les équipages d'avions militaires abattus par les Mig soviétiques au moindre écart de route. Des incidents illustrés par le récit sans états d'âme de l'ex-pilote soviétique responsable de la descente en flamme d'un avion espion américain en 1964.

- ENR+

LES ETOILES VOLANTES

1998 Planète Reportage
 

           Les aviatrices ont réalisé d'incroyables exploits plus vite, plus haut, et plus loin que les hommes. L'émancipation des femmes commence dans le domaine de ll'aviation et aujourd'hui encore, on peut dire que :"le ciel est le seul lieu où les préjugés n'existent pas".

- P 06/06

LES FRONTIERES DU CIEL

- Planète Série Docum.
 

Aller-retour dans l'espace

- - x
 

Au seuil de l'espace

- - x
 

L'age d'or

- - -
 

L'atlantique et le monde

- - -
 

L'atlantique sans escale

- - -
 

L'avion à moteur

- - -
 

L'avion à réaction

- - -
 

L'avion pour tous

- - -
 

Le dernier record

- - -
 

Le mur du son

- - -
 

L'ère des jets

- - -
 

Les premières fusées

- - x
 

Transamerica

- - -
 

Voler

- - -

LES GRANDES AVENTURES DU XXIEME SIECLE

-

La 5 Série Docum.
 

Espionnage aérien

- - -
 

Le rêve d'Icare

Diffusion : 12/10/96 - ENR

LES GRANDES BATAILLES DU CIEL

Planète Reportage
 

           Comment l'armée de l'air  a-t-elle pris un rôle primordial dans la gestion des conflits? Depuis la bataille de Verdun, en 1915, jusqu'à l'invasion de l'Irak, en 2003, ce film montre l'évolution de la stratégie en fonction des progrès de l'aviation militaire.

- ENR+

LES GRANDES CONSTRUCTIONS

-

Toute l'histoire Reportage
 

Les géants du ciel

Diffusion : 07/2007 48 min -
 

            Aujourd'hui, Airbus et Boeing rivalisent de technologie et d'ingéniosité afin de construire le plus gros avion commercial de tous les temps. Ce programme vous propose de suivre la conception du nouvel Airbus A3XX, un appareil qui pourra transporter plus de 550 passagers grâce à ses deux niveaux. Du côté de Boeing, les chercheurs mettent au point un 747 nouvelle génération...

- -

LES GRANDS TOURNANTS DE L'HISTOIRE

-

La 5ème Série Docum.
 

La naissance de l'aviation

- 25 min ENR

LES HEROS DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

- Histoire Série Docum.
 

Les hommes qui ont inventé le radar

Diffusion : 07/07 23 min ENR+
 

            L'invention du radar, encore secrète en 1940, a permis à la Royal Air Force de combattre efficacement l'aviation allemande lors de la bataille d'Angleterre.

 

L'homme qui a conçu le Spitfire

Diffusion : 07/07 23 min ENR+
 

            -

LES HEURES DE GLOIRE DE L'AVIATION

- Arte Série Docum.
 

Concorde, la fin du rêve

Diffusion : 2006 52 min ENR
 

            Du vol inaugural de 1969 à la catastrophe de Gonesse en 2000, retour sur l'aventure du Concorde, filmée grâce à une autorisation exceptionnelle. Après le vol inaugural de Concorde, le 2 mars 1969, nombre de compagnies aériennes rêvent d’en acquérir un. Mais, très gourmand en kérosène, le supersonique franco-britannique est frappé de plein fouet par la crise du pétrole de 1973. Seize exemplaires seulement seront mis en service sur des lignes commerciales. En revanche, avion de prestige, il sera affecté aux voyages officiels des chefs d’État, et des entreprises et voyagistes haut de gamme l’affréteront pour des vols spéciaux. De 1969 à 2000, le Concorde a traversé régulièrement l’Atlantique à deux fois la vitesse du son. Il a battu plusieurs records du monde, souvent avec le pilote André Turcat aux commandes – ce dernier évoque ici ses extraordinaires souvenirs. L’avion a alimenté bien des rêves, mais son exploitation s’est heurtée à des problèmes insurmontables : concurrence avec le Boeing 747, niveau sonore qui lui interdit l’accès à certains aéroports, coût faramineux du billet… Le coup de grâce fut porté par la catastrophe de juillet 2000 : le crash d’un avion peu après son décollage de Roissy fit 113 morts. L’enquête révéla divers manquements et erreurs. Dans le documentaire, plusieurs membres d’équipage des deux côtés de la Manche désignent des responsables, qui interviennent à leur tour pour réfuter les accusations à leur encontre. Après l’accident, la version commerciale du Concorde fut légèrement modifiée, permettant encore une série de vols. Jusqu’au dernier, le 24 octobre 2003. Maintenant, le Concorde est un bel objet de musée. L’avion du premier vol est au musée de l’Air et de l’Espace au Bourget. Un autre modèle est exposé au musée des Techniques de Sinsheim, dans le Bade-Wurtemberg, après avoir littéralement flotté sur le Rhin. Le documentaire montre au passage quelques images de cet étonnant voyage.

 

Histoire de l'hélicoptère

Diffusion : 2006 52 min ENR
 

            De l’esquisse visionnaire réalisée par Léonard de Vinci au premier atterrissage d’un hélicoptère sur l’Everest en 2005, voyage dans le temps au royaume des hélices. En Europe, le grand Léonard de Vinci fut le premier à s’intéresser au concept d’hélicoptère en esquissant, sur un croquis daté de 1486, une machine volante à aile tournante basée sur le principe de la vis d’Archimède. Il faudra attendre 1907 pour que les premiers essais d’un tel engin aient lieu, en France, avec passagers. Mais c’est durant la Seconde Guerre mondiale que l’hélicoptère acquiert ses lettres de noblesse. L’Américain d’origine russe Igor Sikorsky est le premier, en 1931, à déposer le brevet d’un hélicoptère. En 1936, l’Allemand Heinrich Focke construit le premier modèle capable de voler, le Focke-Wulf 61. En 1939, Sikorsky contre-attaque et présente le premier engin militaire, le VS-300, dont une version plus élaborée sera baptisée XR-4 en 1942. Pendant la guerre, les ingénieurs aéronautiques allemands et américains travaillent sur divers prototypes. La Kriegsmarine expérimente un étrange hélicoptère de reconnaissance à une place, relié par un filin à un sous-marin. L’armée américaine effectue la première opération d’évacuation de blessés par hélicoptère en avril 1944, en Birmanie. À partir des années 50, les hélicoptères jouent un rôle de plus en plus important dans les conflits qui embrasent la planète, en particulier dans la guerre du Viêt-nam. Aujourd’hui, l’hélicoptère est un moyen de transport vital pour le sauvetage de blessés et de malades. Ce documentaire regorge d’images d’archives inédites, tant pour la partie historique que pour l’atterrissage spectaculaire d’un hélicoptère sur l’Everest, en mai 2005. Il fait aussi la part belle aux témoignages, notamment celui de Sergueï Sikorsky, le fils d’Igor, qui revient sur la rivalité entre son père et Heinrich Focke.

 

Hydravions, les dinosaures de l'aéronautique

Diffusion : 2006 52 min ENR
 

            Ils furent utilisés par les pilotes de l’Aéropostale, par les amateurs de voyages de luxe, par les militaires pendant la Seconde Guerre mondiale…Des archives inédites et des documents exceptionnels retracent l’histoire des hydravions. L’hydravion fut inventé par Claude Dornier, un Français né en Bavière et devenu allemand en 1913. Recruté en 1910 par l’usine Zeppelin de Friedrichshafen, il crée le prototype Wal (“baleine”), qui se vendra plus tard aux quatre coins du monde. Cet hydravion sera utilisé notamment par Amundsen pour survoler le pôle Sud et par les pilotes de l’Aéropostale sur les lignes vers l’Amérique du Sud.Perfectionnant sa technique, Dornier crée en 1927 le Do-X : destiné à des vols transatlantiques, cet hydravion devenu mythique était équipé de cabines luxueuses et de 12 hélices. Puissance : 6 000 chevaux. Puis vinrent le réarmement de l’Allemagne et la Seconde Guerre mondiale, et les hydravions furent utilisés par l’armée, notamment pour repérer les navires de guerre et les sous-marins lors de vols de reconnaissance. Les dignitaires nazis avaient prévu, si les choses tournaient mal, de s’enfuir à bord du plus grand hydravion du monde, le BV 238, qui était stationné sur le Schaalsee entre Hambourg et Berlin. Mais les Britanniques, ayant eu vent de l’affaire, le détruisirent. C’est grâce à un hydravion américain de type Catalina que la Navy britannique pu repérer et envoyer par le fond le Bismarck, fierté de la Kriegsmarine allemande. De nos jours, il ne reste que 2 exemplaires de ces appareils. Ils sont utilisés pour la lutte contre les incendies de forêt.

LES MACHINES DE L'EXTREME

-

Discovery Série Docum.
 

Avions du futur

Diffusion : 2006 - ENR+
 

            Un aperçu des possibles évolutions de l'aviation dans les siècles à venir. Un fascinant avant-goût des ailes du futur.

LES METIERS DANGEREUX ET SPECTACULAIRES

1989 A2 Série Docum.
 

Profession: pilote de Canadairs

- 50 min ENR

LES NOUVEAUX EXPLORATEURS

-

Planète Série Docum.
 

Le FA-18, naissance d'un avion de chasse

- 56 min ENR

LES POMPIERS DU CIEL

2004 Planète Reportage
 

           En France, au début des années 1960, le sous-préfet Francis Arrighi prend conscience qu'il faut employer les grands moyens pour lutter contre les feux de forêt. Sinon, toutes les surfaces boisées du Sud risquent de partir en fumée. Le haut fonctionnaire va donc convaincre les autorités de mettre en place des moyens aériens comme ceux déjà employés en Amérique du Nord à l'époque. La création de la base de Marignane remonte au 24 juin 1963 avec l'affectation de deux hydravions bombardiers d'eau. Depuis cette date, les "Pélicans" , code radio adopté par les avions bombardiers d'eau, étendent leurs ailes jaunes et "rouge feu" sur les garigues de Provence et le maquis orse. Au fil des ans, la flotte de la Sécurité Civile s'est développée incluant de nouveaux avions.

- P 06/06

LES POMPIERS VOLANTS

1989 ? Reportage
 

           -

- ENR

LE TEMPS DES HELICES

-

TF1 Reportage
 

            Ce film est dédié à tous les pilotes et membres de l'amicale Jean-Baptiste Salis et à son fils Jean Salis qui, mus par la passion et liés par l'amitié, ont réussi à sauvegarder le plus beau musée de machines volantes, toutes en état de prendre l'air.

- ENR

LE VOL 402 NE REPOND PLUS

-

Arte Reportage
 

            Depuis le 11 septembre 2001, l'armée de l'air a pour mission de renforcer la sécurité aérienne du territoire français en surveillant étroitement les 1000 avions de ligne qui survolent à chaque instant la France. Chaque jour, des chasseurs d'alerte décollent pour des missions réelles d'assistance et de police du ciel. Que se passerait-il si l'un de ces avions devenait soudainement une menace pour notre pays? Pour la première fois, ce reportage montre l'histoire et les images en temps réel de l'interception d'un avion de ligne par 2 Mirages 2000

- -

LE VOL DES FOUS

- Planète Reportage
 

           Eric Dietlin raconte la saga incroyable des héros de l'aviation au XXe siècle et leurs records légendaires.

- ENR+

LE VOL TWA800 NE REPOND PLUS

-

Planète Reportage
 

            Le 17 juillet 1996, le Boeing 747-131 du vol TWA, au départ de New York, et à destination de Paris Charles de Gaulle explose après seulement 12 minutes de vol. Brisé en deux, l'appareil tombe dans l'océan, emportant avec lui les 230 passagers. Retour sur un accident dont les cause restent toujours obscures.-

- ENR

LINDBERGH, L'AIGLE SOLITAIRE

-

France3 Docum.
 

            -

01h24 ENR+

L'OEIL D'ICARE

René Fronteau

A2 Reportage
 

            Reportage sur René Fronteau, caméraman aérien.

- 20 min ENR