Air Kalo

FILMOGRAPHIE AERIENNE

DOCUMENTAIRES : G à K


  

 

Voici une liste de films, téléfilms, émissions, documentaires AERONAUTIQUES

LISTE FILMS / TELEFILMS

LISTE DVD/VHS

LISTE SERIES

LISTE DOCUMENTAIRE : A à F

LISTE DOCUMENTAIRE : L

LISTE DOCUMENTAIRE : M à Z

 

 
-
 

 

 

GRANDES AVENTURIERES

-

Planète Série Docum.
 

Amélia Earhart, un ange tombé du ciel

Diffusion : 2007 52 min- ENR+
 

            L'Américaine Amelia Earhart est la première femme à avoir traversé en avion et en solitaire l'Atlantique Nord. C'était en mai 1932. Gros plan sur la vie et les exploits d'une pionnière de l'aviation. Surnommée lady Lindy, un clin d'oeil au vainqueur de la première traversée de l'Atlantique Nord, Charles Lindbergh, l'aviatrice Amelia Earhart a également marqué l'histoire de l'aviation. Première femme à réussir la traversée de l'Atlantique Nord, première femme à faire un vol transcontinental sans escale, première femme à traverser l'océan Pacifique de Honolulu à la Californie, première femme à voler de Mexico à New York en un temps record de 14 heures et 19 minutes, première femme à recevoir la Distinguished Flying Cross et la médaille d'or de la Société Nationale Géographique : son palmarès est impressionnant.Amelia Earhart disparaît en mer le 2 juillet 1937, alors qu'elle tentait, avec son navigateur Fred Noonan, de faire le tour du monde par l'est, en passant par l'équateur. Elle avait 39 ans. Le président Roosevelt lança une dizaine de navires et une cinquantaine d'avions à sa recherche. En vain. On n'a jamais retrouvé aucune trace de l'appareil, ce qui a alimenté les rumeurs les plus folles. Certains pensent que son avion a été abattu par les Japonais qui l'auraient ensuite capturée, tandis que d'autres imaginent qu'elle aurait vécu sur une île du Pacifique, parmi les autochtones.

HAUTE TENSION

-

France 3 Reportage
 

Miracle sur l'Hudson

Diffusion : 29/03/09 - ENR+
 

           Le 15 janvier 2009, un A320 avec 155 passagers à son bord amerrissait d'urgence sur al rivière Hudson à New York. Reconstitution de cet incroyable sauvetage..

HEURE ZERO

-

Discovery Reportage
 

Détournement d'avion à Marseille

Diffusion : 04/2007 - ENR+
 

           Revivez les 60 minutes où quatre terroristes du GIA prennent en otage les passagers de l'avion avant que le GIGN ne les libère lors d'une opération restée dans les mémoires. Grâce à une reconstitution fidèle de l'événement et aux témoignages de certains protagonistes, vous serez plongés au coeur du détournement.

HISTOIRE D'AUJOURD'HUI

-

France 3 Emission TV
 

Roissy, coulisses d'un aéroport

Diffusion : 2006 - ENR
 

            Portrait du 2ème aéroport d'Europe d'où, chaque jour, décollent et atterrissent 1500 avions et 150000 passagers.

HISTOIRES D'AVIONS

-

Planète Série Docum.
 

Aviations navales d'Europe

- - ENR
 

Dans le ciel d'Europe

- - ENR
 

L'aviation américaine en Europe

- - ENR
 

L'aviation navale américaine

- - ENR
 

Les ailes de Suède

- - ENR
 

Les ailes d'Italie

- - ENR
 

Les avions-cargos américains

- - ENR
 

Les avions-cargos russes

- - ENR
 

Les avions de la Luftwaffe

- - ENR
 

Les bombardiers américains

- - ENR
 

Les bombardiers britanniques

- - ENR
 

Les bombardiers russes

- - ENR
 

Les chasseurs anglais

- - ENR
 

Les chasseurs russes

- - x
 

Les hélicoptères russes

- - x
 

Les hydravions américains

- - ENR
 

Les russes et la conquête de l'espace

- - x
 

Puissance aérienne britannique

- - ENR

HISTOIRES DE PILOTES

-

Planète Série Docum.
 

1/3 : Le cirque volant

Diffusion : 12/2007 - ENR+
 

         Cette série sur l'histoire des chevaliers du ciel débute avec un gros plan sur les légendaires et redoutables aviateurs allemands du "Cirque Volant" : Oswald Bœlcke et Manfred von Richthofen. Au début de la Première Guerre mondiale, en 1914, les Alliés dominent le ciel mais dès 1915, les Allemands se resaisissent. La capture de l'avion de Roland Garros leur permet de dessiner Fokker, premier engin volant équipé d'une mitrailleuse synchronisée à l'hélice. Fin 1916, le Nieuport des Alliés reprennent l'avantage. La relève allemande vient sous la forme d'un nouvel appareil, l'Albatros, et d'une nouvelle escadrille, Jasta 2, encadrée par Oswald Bœlcke. Celui-ci enseigne les subtilités tactiques du combat aérien à ses pilotes mais meurt accidentellement avec, à son (brillant) palmarès , 40 avions abattus. Manfred von Richthofen, son meilleur élève, prend la suite. Résultat : les Alliés perdent 150 avions en un mois Les Français baptisent cet as de l'aviation " le diable rouge ", à cause de la couleur de son appareil, un Albatros DIII. Comme Bœlcke, Richthofen recrute des hommes audacieux à l'esprit d'équipe. La sienne s'appelle J-G1 et est surnommée "le Cirque Volant" pour ses vols en cercle. Elle effectue deux patrouilles par jour, provoquant de nombreuses pertes dans le camp allié. Mais si les pilotes allemands sont alors les meilleurs, les appareils ne sont plus à la hauteur jusqu'à la sortie du Fokker DR1 triplan, qui rapporte de nouvelles victoires. Même lors du retrait des troupes allemandes en 1918, le "Cirque Volant" abat encore 13 avions. Quand, juste avant son 26ème anniversaire, Manfred von Richthofen est abattu, avec 80 engins abattus à son actif, les chefs d'escadrille alliés lui organiseront de respectueuses funérailles.

 

2/3 : Les 7 Mercury

Diffusion : 12/2007 - x
 

         En 1959, la NASA sélectionne sept pilotes pour le Projet Mercury, premier programme de voyage spatial. Deux ans d'entraînement feront d'eux une équipe soudée et des héros du 20ème siècle. Réponse aux avancées soviétiques qui lancent dès 1957 le premier satellite artificiel , le projet Mercury vise à envoyer un homme en orbite autour de la Terre. Les sept membres se préparent à partir, à tour de rôle. A Cap Canaveral, ils exigent, par sécurité, plus de maîtrise manuelle de la capsule, et d'être consultés pour chaque phase de développement. C'est la fusée Atlas qui mettra sur orbite Mercury, équipée d'une tour d'éjection. En 1962, Sheppard devient le premier pilote à tenter l'aventure. A chaque vol, les améliorations techniques tiendront compte de l'expérience des pilotes successifs. Le programme s'achève en 1963, la NASA s'orientant vers un nouvel objectif : la lune, avec le projet Gemini et plus tard les missions Apollo. Trente-six ans après Mercury, un vétéran de l'équipe se portera volontaire pour tester les effets de l'apesanteur sur les personnes âgées : John Glenn.

 

3/3 : Missions secretes au Laos

Diffusion : 12/2007 - ENR+
 

         Pendant la guerre du Vietnam, des pilotes américains se sont portés volontaires pour participer à une mission secrète et très dangereuse au Laos, dans le cadre du " Steve canyon program ". Officiellement, les Etats-Unis ignoraient tout de leurs activités. Du milieu des années 1960 au début des années 1970, environ 200 hommes ont effectué des vols de reconnaissance et des attaques aériennes à bord de petits avions d'observations qui ne portaient pas les couleurs de l'US Air Force. Ils opéraient sous le nom de FACs (pour " Forward Air Controllers " , c'est à dire Contrôleurs Aériens avancés) mais il devinrent connus sous le nom menaçant de "Corbeaux". Leur théâtre d'opération, appelé en langage codé "l'autre théâtre", était le royaume du Laos, alors officiellement neutre et en paix. En fait, ce pays était quasiment assiégé par le Nord Vietnam et d'autres forces communistes. Les Corbeaux devinrent le pivot d'une des plus grandes campagnes aériennes américaines contre l'expansion du communisme. Plus de bombes furent larguées sur le Laos que sur tout le Vietnam. Si on possède très peu de statistiques sur les opérations des Corbeaux, ceux-ci ont incontestablement subi des pertes énormes. Les risques encourus étaient considérables et les chefs des forces ennemies plaçaient leurs têtes à prix.

HISTOIRE DU XXEME SIECLE

- Toute l'histoire Reportage
 

           Grâce aux formidables développements de l'aviation lors de la Grande Guerre, il est désormais envisageable, dans les années 20, de traverser l'Atlantique en avion.

- -

HISTOIRE IRRESOLUE

-

Discovery Reportage
 

Le crash de Korean Airlines

Diffusion : 07/2007 - ENR+
 

            Examen appronfondi des preuves, photos d'archives et entretiens à l'appui, enquête sur les causes réelles du crash de Korean Airlines.

 

La mort du Baron Rouge

Diffusion : 2006 - -
 

            Qui a abattu le célèbre baron rouge? Le plus grand as des airs de la première guerre mondiale affirmait avoir éliminé à lui seul 120 pilotes alliés.

HISTOIRE SECRETE DE LA LUFTHANSA

Diffusion : 07/2010 Arte Reportage
 

           Révélation sur al Lufthansa et sa collaboration avec le régime nazi.

- -

HISTOIRE SECRETE D'UN DETOURNEMENT

- Odyssée Reportage
 

           Sept ans avant les événements du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, la France aurait pu connaître la même tragédie. Le 24 décembre 1994, sur l'aéroport Houari Boumediene d'Alger, quatre Algériens, membres du Groupe islamique armé (GIA), s'emparent de l'Airbus A-300 d'Air France, un avion qui assure la liaison Alger-Paris. Leur but, faire exploser l'avion dans le ciel français. Sur les deux-cent-quarante passagers, trois seront exécutés par le commando entre le 24 et le 25 décembre. Le 26, l'avion décollera vers l'aéroport de Marseille, où les terroristes seront tués par les gendarmes du GIGN.

- -

HISTOIRES OUBLIEES DE L'AVIATION

-

Planète Série Docum.
 

1/9 : Pogostick, le nez en l'air

Diffusion : 09/2007 - ENR+
 

         Ce premier épisode nous emmène à la découverte d'un appareil à décollage vertical, le Pogostick, qui eut une vie courte mais étonnante.Fabriqué de 1950 à 1956, le Pogostick, surnommé "échasse sauteuse", connaît une carrière aussi brillante que fulgurante. Développé à partir d'une idée allemande jamais aboutie (le Triebflügel), cet avion est le premier appareil à décollage et à atterrissage vertical. Ses deux hélices à rotation inverse lui confèrent stabilité et puissance et en font le plus rapide des avions à hélice de son époque. Chose étonnante, il est aussi le seul engin pourvu d'un moteur plus lourd que l'avion lui-même. Mais sa construction doit être interrompue en 1956 à cause de sa mauvaise maniabilité. Aujourd'hui, le Pogostick, dont les ailes deltas ont inspiré bien des appareils après lui, reste un objet de culte pour les modélistes.

 

2/9 : Projet Pluto, la fusée atomique

Diffusion : 09/2007 - ENR+
 

         Dans les années 1950, la course à l'armement entre les Etats-Unis et l'URSS donne naissance au projet Pluto, un missile américain ultra rapide, propulsé par un réacteur nucléaire. Lorsqu'en 1957, l'URSS lance le premier satellite artificiel dans l'espace, les Etats-Unis tentent de renchérir. Encouragées par le succès du sous-marin Nautilus à propulsion nucléaire, la Commission à l'énergie atomique et l'Armée de l'air initient le projet Rover pour la construction de fusées à propulsion semi-nucléaire, et le projet Pluto pour la construction de missiles Ramjet. Ceux-ci sont propulsés par un réacteur nucléaire au ras du sol et capables d'atteindre l'URSS plus vite que les bombardiers B-47. De nombreux physiciens et ingénieurs apportent ici leur témoignage et racontent le déroulement des séances d'essai au cur du Nevada. Le projet de missile Pluto sera finalement délaissé en 1964.

 

3/9 : MiG 15, révélations d'un transfuge

Diffusion : 09/2007 - ENR+
 

           Plus de 40 ans après sa fuite de Corée du Nord à bord d'un Mig-15 dérobé à l'aviation militaire soviétique, le transfuge No Sum-Sok rencontre l'ancien pilote d'élite américain H.T. "Tom" Collins, à qui il apprit à piloter le célèbre avion. L'occasion de revenir sur une aventure étonnante.Introduit dans la guerre de Corée dès 1950, le Mig-15, un avion soviétique de haute technologie, fascine immédiatement l'armée américaine par son design futuriste et ses performances exceptionnelles. Dès lors, les Etats-Unis n'ont de cesse d'en acquérir un exemplaire pour l'étudier et tenter de le surpasser. C'est chose faite le 21 septembre 1953, lorsque le lieutenant nord-coréen No Sum-Sok atterrit près de Séoul, en Corée du Sud, à bord d'un Mig-15. Transporté à Okinawa, l'avion est testé et piloté pour la première fois par un Américain, le capitaine Collins. Des années plus tard, le célèbre transfuge coréen, devenu citoyen américain, retrouve le capitaine Collins, son ancien ennemi. Près du spécimen volé, désormais exposé dans un musée, No Sum-Sok évoque une enfance passée en Corée sous l'occupation japonaise. Il raconte également comment les Soviétiques l'ont formé en catastrophe pour piloter le fameux Mig-15 et comment il est passé dans le camp adverse à bord de son avion.

 

4/9 : Yak 23, le voyage mysterieux

Diffusion : 10/2007

- ENR+
 

         L'histoire incroyable et pas encore totalement élucidée de l' "emprunt" des Etats-Unis en 1953 d'un jet 23 à un pays satellite de l'U.R.S.S., vraisemblablement la Yougoslavie, grâce à l'aide de trois mystérieux militaires de ce pays, agents doubles par ailleurs. Le film nous explique pourquoi un nouveau test sur un avion ennemi apparaissait nécessaire après celui effectué sur le Mig 15 un mois auparavant, et dans quelles conditions et pour quel résultat, le test s'est déroulé dans le plus grand secret.

 

5/9 : Sea-dart, un jet à skis nautiques

Diffusion : 10/2007 - ENR+
 

         De 1952 à 1957, à San Diego, en Californie du Sud, l'entreprise de construction aéronautique Convair crée plusieurs prototypes d'hydravions à réaction pour la marine militaire. Tous ces projets seront abandonnés au profit de petits avions de combat. Toujours traumatisés par leurs pertes en porte-avions, qui lors de la Bataille du Pacifique offraient une large cible aux kamikazes japonais, l'armée américaine encourage dans les années 50 toutes les recherches pouvant aller dans le sens d'une force aérienne sans piste d'envol. Convair travaille donc sur le premier hydravion supersonique, testé à deux reprises, en 1952 et en 1954, par les pilotes d'essai Shannon puis Richburg. Mais le projet sera finalement abandonné en 1954 en raison des trop grandes vibrations produites à l'avant par les deux skis rétractables. Long, un pilote qui participa quant à lui à un projet d'hydravion doté d'un ski, raconte son expérience, aux côtés du directeur du dessin des projets et d'un ingénieur de la Convair de l'époque. A voir également pour ses nombreuses images d'essais en mer et de maquettes.

 

6/9 : Aventure en dirigeable

Diffusion : 10/2007 - ENR+
 

         Les aviateurs du "Britain Lightship Group" tentent de ramener à sa base un dirigeable aux couleurs de son client du moment (Philips). Récit d'un périple.Malgré les embouteillages, l'équipe au sol essaie de suivre l'engin dont le maniement est contrarié par les vents et la pluie. Stabiliser le dirigeable implique d'actionner en permanence les roues et les pédales, gymnastique délicate même pour un pilote fort de dix ans d'expérience. Celui-ci décide de s'arrêter pour faire le plein, mais les éléments continuent de freiner l'engin, dont la vitesse est parfois réduite de 40 à 10 nuds. Finalement ramené à bon port, le dirigeable est rhabillé aux couleurs de ses nouveaux sponsors. L'équipe, composée de Gallois, d'Ecossais, d'Australiens et d'Anglais, peut fêter l'événement et repartir pour de nouvelles aventures - un meeting d'aviation en l'occurrence -, avec le sentiment réconfortant du devoir accompli.

 

7/9 : Le pilote du Focke Wulf

Diffusion : 10/2007 - ENR+
 

         Film de W. Drew Perkins & Terry Mac Ardle (1997). S'appuyant sur le témoignage d'Heinz Orlowski, l'un des derniers pilotes allemands du FW 190 toujours en vie, ce film reconstitue l'histoire d'un chasseur de la Luftwaffe produit à plus de 20.000 exemplaires pendant la Seconde Guerre mondiale - et quasi disparu aujourd'hui. L'aventure commence avec John Houston, directeur du Texas Air Museum, qui entreprend dans les années 1980 de compléter les collections de son institution avec l'un des cinq derniers exemplaires existants du Focke-Wulf 190. Le plus redoutable des avions allemands de sa catégorie, destiné à remplacer le non moins célèbre Messerchmitt Me-109, effectua son premier vol en juin 1939 avant d'incorporer les escadrilles de la chasse allemande en août 1941. C'est lors de ses recherches en Allemagne que John Houston fait la connaissance d'Heinz Orlowski, pilote en Scandinavie dans l'escadron des "chasseurs de Glace". De tous les combats aériens, celui-ci fut abattu le 9 février 1945, lors du "vendredi noir" de la Luftwaffe.

 

8/9 : L'avion à énergie solaire

Diffusion : 10/2007 - ENR+
 

         Depuis la fin des années 70, des ingénieurs réfléchissent au moyen d'utiliser de nouvelles sources d'énergie renouvelables pour faire voler les avions. Le soleil est de celles-là, et plutôt que de brûler les ailes de la machine comme dans la légende d'Icare, il en assure la propulsion. Voler est l'un des plus vieux rêves de l'humanité. Dans la célèbre légende grecque d'Icare, un jeune garçon s'envole grâce à des ailes de plumes et de cire, mais l'issue est tragique: les ailes fondent sous la chaleur du soleil. Depuis la fin des années 70, on utilise justement le soleil comme source d'énergie pour certains petits avions. Ceux-ci peuvent désormais fonctionner sans carburant, à l'aide d'un moteur tirant son électricité des seules cellules solaires. Le monde occidental, secoué par les deux crises pétrolières de 1973 et 1979, a fini par prendre conscience que les réserves de pétrole s'amenuiseraient inexorablement. Le 19 décembre 1978 s'envolait, du centre de vol à voile de Lasham, en pleine campagne anglaise, le Solar One, premier avion à propulsion solaire conçu par l'architecte Frederick To et l'ingénieur en aéronautique David Williams. Ce documentaire nous fait partager, étape par étape, le projet passionnant et ambitieux de ces deux hommes qui ont découvert, à force de patience et de persévérance, une nouvelle façon de voler.

 

9/9 : X-C99

Diffusion : 10/2007 - ENR+
 

         filmd'Arthur Kingdom (1997)Dérivé du bombardier Convair B-36, le XC-99 fut le premier avion de transport militaire transcontinental. Plus gros appareil de sa catégorie, il pouvait alors emporter pas moins de 45 tonnes de fret ou 400 hommes de troupe par rotation.Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les Américains prennent conscience de la nécessité de se doter de bombardiers et d'avions de transport long-courriers. Le rayon d'action de leurs appareils semble en effet limité, face à la nécessité de se battre sur des théâtres d'opérations toujours plus éloignés de leurs bases. Répondant à une commande de l'US Air Force, la firme Convair se lance alors en 1942 dans la construction des deux plus gros avions jamais réalisés : le bombardier B-36 et son frère jumeau, l'avion-cargo XC-99. Mastodonte de plus de 120 tonnes à pleine charge, ce dernier ne connaîtra cependant pas le brillant avenir que ses concepteurs lui prédisaient, sa capacité surdimensionnée et son coût d'exploitation élevé ayant finalement raison de lui.

HOLD-UP

-

Planète Choc Série Docum.
 

04/10 : Braquage d'avion

Diffusion : 2006 26 min ENR+
 

            Sur l'aire de déchargement des aviosn cargo de l'aéroport JFK à New York, un groupe de 7 hommes, savamment organisé, dérobe plus de 8 millions de dollards, des pierres précieuses et de l'or à la compagnie aérienne Lufthansa.

HONG-KONG, UN AEROPORT ENTRE TERRE ET MER

Diffusion : 06/2007 France 5 Reportage
 

           Au milieu des années 90, l'aéroport de Hong Kong était devenu ingérable, tant le trafic aérien des passagers, et surtout des cargos -vital pour l'économie-, s'était accru. Le gouvernement décida alors de lancer l'un des plus importants chantiers du siècle pour doter la ville d'un second aéroport. Pour cela, les ingénieurs devaient, avant tout autre chose, créer une île artificielle en réunissant deux petites îles au large de la ville, puis y édifier, tout simplement, le plus grand terminal de la planète ! Pour assurer la liaison avec la cité, les ouvriers ont construit des routes, des tunnels, des voies de chemins de fer et un pont gigantesque. Toutes ces infrastructures devaient, entre autres, pouvoir résister aux terribles typhons qui s'abattent, chaque année, sur la région. Comble de la difficulté : ce chantier herculéen devait être réalisé en moins de sept ans, avant le retour de la ville dans le giron chinois!

- ENR+

INTERPOL

-

National Géo. Reportage
 

Panique dans le ciel

Diffusion : 2006 - ENR
 

            Le 23 novembre 1985, le vol Egypt Air 648 au départ d'Athènes, était pris d'assaut par Mohammed Ali Rezaq et ses complices. Des coups de feu et un manque de fuel obligent l'appareil à atterrir à Malte…

JUMP JET : HISTOIRE DU HARRIER

- Planète Reportage
 

           Episode 1 + Episode 2

- ENR